Un gendarme tue l’homme qu’il venait interpeller dans un échange de tirs

Un gendarme a abattu dans le Var un homme de 40 ans qui lui avait tiré dessus alors que lui et ses collègues étaient venus l’interpeller à son domicile suite à une plainte déposée par son ex-femme.

Un homme qui a ouvert le feu sur un gendarme à Pontevès, dans le Var, a été tué par un tir de riposte, rapporte France Bleu. Selon les informations du média, les militaires venaient l’interpeller après une plainte de son ex-femme.

Un gendarme - Sputnik France
Il fauche délibérément un gendarme et aurait outragé les forces de l’ordre à Belfort
Les faits se sont déroulés lundi 10 février. Un homme de 40 ans, connu pour être violent, se rend chez son ex-épouse qui a porté plainte pour violation de domicile.

Après avoir contacté l’individu par téléphone, les gendarmes de la brigade de Barjols décident d’aller l’interpeller. Mais une fois dans la maison, l’homme leur tire dessus.

Touché à la main, un gendarme riposte

Un gendarme est touché à la main et au bras, mais il riposte et blesse l’agresseur à la tête. Ce dernier décédera quelques minutes plus tard, alors que le militaire sera transféré à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon. Ses jours ne sont pas en danger, indique France Bleu.

L’enquête a été confiée à la section de recherche de Marseille avec l’appui de la compagnie de gendarmerie de Brignoles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала