«Je vais te mettre la tête dans le c**»: le candidat LREM à Marseille menace un journaliste

CC0 / DexD / Marseille
Marseille  - Sputnik France
Yvon Berland, tête de liste LREM pour les prochaines municipales à Marseille, est sorti de ses gonds au sujet d’un article publié dans Les Échos avant de s’excuser publiquement.

«Tu me donnes une telle énergie que je vais te mettre la tête dans le c**»: le chef de file LREM pour les élections municipales à Marseille n’a pas mâché ses mots sur Twitter en réaction à un article du journaliste Paul Molga publié lundi 10 février sur le site du quotidien Les Échos.

Journaliste blessé au visage pendant l'acte 53 des gilets jaunes, le 16 novembre 2019 - Sputnik France
Un syndicat de police insulte nommément des journalistes qui travaillent sur les violences policières
Selon le journaliste contacté par France 3, Yvon Berland ne s’est pas arrêté là: pendant six heures, l’auteur a reçu de nombreux messages sur Facebook, Twitter et sur son téléphone.

«Il m’a appelé plusieurs fois et lorsque je l’ai rappelé, ça a été un déferlement d’insultes et d’injures, j’ai été très choqué», raconte Paul Molga.

Reconnaissant que son article était «très sévère», le journaliste affirme néanmoins avoir recoupé «plus d’une quinzaine de sources» avant de conclure que «la campagne phocéenne de La République en marche […] peine à séduire les électeurs».

Excuses publiques

Alerté, le patron de LREM Stanislas Guérini s’est immédiatement excusé auprès de Paul Molga. Par la suite, Yvon Berland a reconnu dans un communiqué avoir eu une réaction «disproportionnée», «fruit d’un sentiment d’injustice».

Il a dit regretter que le journaliste ne soit pas venu directement l’interroger ou assister aux rencontres avec la presse organisées par son équipe. Pour sa part, M.Molga affirme lui avoir «offert de réagir», mais l’homme politique aurait refusé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала