Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Filmé en train de molester ce chien, un habitant de Poissy le regrette en moins de 24h

© Photo Pixabay / Alexas_FotosUn chien dans un refuge (image d'illustration)
Un chien dans un refuge (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Un quinquagénaire filmé à Poissy en train de maltraiter son chien a été identifié et interpellé en un temps record grâce aux réseaux sociaux. Trois associations de protection des animaux ont l’intention de le poursuivre en justice.

Les images diffusées sur Twitter sur lesquelles un homme d’une cinquantaine d’années jette à terre son chien à Poissy ont rapidement touché des élus et des associations de protection des animaux, relate Le Parisien.

Le maire de Poissy Karl Olive a signalé que la police municipale et la police nationale avaient été immédiatement saisies.

Ce cas de maltraitance a été signalé par téléphone à la Société protectrice des animaux (SPA). La Fondation 30 millions d'amis a été également avisée et a pris contact avec le commissariat de Poissy pour fournir une assistance en cas de besoin.

Le journal indique que l’'association a porté plainte ce mercredi pour se constituer partie civile dans cette affaire aux côtés de la Fondation Assistance aux Animaux et de la SPA.

Le propriétaire interpellé, le chien placé dans un refuge

La mairie de Poissy a annoncé dans un communiqué de presse que l’auteur des violences avait été interpellé mardi 11 février «grâce à une collaboration sans faille entre la police nationale, qui a pu s’appuyer sur les images de la vidéoprotection de la police municipale de Poissy, la Fondation 30 millions d’amis qui a déposé plainte pour actes de cruauté et sévices graves, et les habitants».

La SPA a participé à l’opération ayant permis de récupérer le chien sur réquisition judiciaire.

Ce chien de type pitbull a été recueilli dans un foyer de l’association qui ne dévoile pas sa localisation exacte, son état de santé, son nom ni son âge «afin qu'aucune information ne puisse entraver la procédure judiciaire en cours».

La justice doit désormais décider si elle interdira au propriétaire de détenir des animaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала