Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump aurait ordonné l’élimination du fils de ben Laden malgré des menaces plus pressantes

S'abonner
Bien que le fils du fondateur d'Al-Qaïda*, Hamza ben Laden, n’ait pas prévu d’attaquer les États-Unis, Donald Trump a décidé de le faire éliminer. Le Président a fait ce choix parce qu’il connaissait son nom, rapporte la chaîne NBC News.

Donald Trump a demandé aux services de renseignement américains d’éliminer Hamza ben Laden, fils du fondateur d'Al-Qaïda*, malgré la présence de menaces terroristes plus pressantes, indique NBC News en se référant à des sources proches de la liste des cibles potentielles de la CIA.

Pendant les deux premières années de la présidence, la CIA aurait présenté à Donald Trump une liste des terroristes les plus dangereux pour les États-Unis, mais celui-ci aurait exigé l’élimination de Hamza ben Laden. Un choix pris car le nom lui était familier, selon le média.

Parmi ceux qui auraient dû être éliminés prioritairement figuraient Qassem al-Rimi, le chef yéménite du groupe Al-Qaïda* dans la péninsule arabique (AQPA), tué fin janvier au Yémen, et Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daech*, tué fin octobre 2019 dans le gouvernorat syrien d'Idlib.

«Il disait: "Je n'ai jamais entendu parler de ces personnes. Et Hamza ben Laden?"», a expliqué une source au média.

Selon NBC News, celui-ci était moins dangereux car il ne prévoyait pas d'attaques. «C'était le seul nom qu'il connaissait», a ajouté cette source.

La mort de Hamza ben Laden

Le Capitole, Washington - Sputnik France
Le Sénat des États-Unis approuve la limitation des pouvoirs de Trump dans l’emploi de la force contre l’Iran
Le Président américain a confirmé le 14 septembre dernier la mort d'Hamza ben Laden, fils d'Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d'Al-Qaïda*, lors d’une opération des forces états-uniennes. Selon la Maison-Blanche, elle a porté «un coup important aux activités opérationnelles» d'Al-Qaïda* menées dans la région Afghanistan-Pakistan.

Âgé d'une trentaine d'années, le fils d'Oussama ben Laden se trouvait aux côtés de son père en Afghanistan avant les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, selon Reuters. Oussama a été tué lors d'un assaut des forces spéciales américaines contre une propriété au Pakistan en 2011.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала