Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Diamond Princess: le cas de la Russe infectée non confirmé, le coronavirus diagnostiqué à son mari

CC0 / ed2456 / Un navire de croisière
Un navire de croisière - Sputnik France
S'abonner
L'ambassade russe au Japon, se référant aux autorités japonaises, a précisé ce 18 février qu'un seul citoyen russe avait été infecté par le nouveau coronavirus sur le paquebot Diamond Princess. Le cas de contamination, annoncé chez sa femme le 17 février, n’a pas été confirmé.

Navire de croisière - Sputnik France
Une première citoyenne russe atteinte par le coronavirus
Le nouveau coronavirus n'a été diagnostiqué qu’à un seul citoyen russe sur le Diamond Princess, actuellement en quarantaine au large de Yokohama, près de Tokyo, selon les autorités japonaises, citées par l'ambassade de Russie au Japon mardi 18 février.

«La partie japonaise a clarifié les informations sur les passagers russes infectés», a indiqué sur son compte Twitter l’ambassade russe.

«Selon les commentaires que nous avons reçus, le virus est diagnostiqué au conjoint de la Russe, qui était supposée infectée par le COVID-19 le 17 février», indique la publication.

L’ambassade russe a déjà annoncé que pour l’instant l’homme infecté se trouvait dans un hôpital de la préfecture d’Aichi, au Japon. Quant à sa femme qui avait été la veille annoncée infectée, elle a été hospitalisée dans un établissement médical de la préfecture japonaise de Kanagawa, en tenant compte du risque élevé de contamination.

Le nombre de contaminations sur le Diamond Princess

Selon les données des autorités sanitaires japonaises du 18 février, le nombre total d’individus confirmés infectés parmi les passagers et les membres d’équipage a ainsi augmenté pour atteindre 542.

Une Chinoise, Pékin  - Sputnik France
Coronavirus: le bilan monte à 1.770 morts en Chine, l'évolution est «impossible à prévoir»

Le Diamond Princess, qui réalisait initialement un voyage de 14 jours, du 20 janvier au 4 février, a accosté le 6 février à Yokohama pour se ravitailler en vue d'une quarantaine qui pourrait durer jusqu'au 19 février.

Le bilan de l’épidémie

Le virus baptisé COVID-19 a été détecté en Chine en décembre dernier dans la province du Hubei, berceau de l’épidémie.

D’après les données des autorités sanitaires chinoises en date du mardi 18 février, 1.870 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie. Le nombre total de cas d'infection en Chine continentale, hors Hong Kong et Macao, s'établit à 72.438.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала