Plusieurs millions de Français disent avoir vu des extraits des vidéos X de Griveaux

Près de quatre millions de Français ont vu des extraits des vidéos X de Benjamin Griveaux diffusées par l’«artiste» russe Piotr Pavlenski, à en croire une enquête de l'Ifop à laquelle jeanmarcmorandini.com a eu un accès exclusif.

Le scandale lié à la publication des vidéos intimes de l’ex-candidat à la mairie de Paris Benjamin Griveaux par Piotr Pavlenski a été particulièrement suivi dans l’Hexagone. Selon une enquête de l’Ifop pour Cam4 et le magazine Hot Vidéo, que jeanmarcmorandini.com a pu consulter en exclusivité, 74% des Français ont entendu parler de ces images compromettantes.

En outre, près de 8% des Français interrogés en ont vu au moins quelques secondes, c’est-à-dire environ quatre millions de personnes, précise jeanmarcmorandini.com qui a fait le calcul en s’appuyant sur les données du dernier recensement.

Juan Branco  - Sputnik France
Affaire Benjamin Griveaux: la faute de Juan Branco?
Près de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus ont participé à ce sondage par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 17 février.

La moitié des Français se disent choqués

Un autre sondage, celui d’Elabe réalisé pour BFM TV et rendu public le 17 février, a révélé que 50% des Français sont choqués par la diffusion de ces vidéos intimes. C’est auprès des électorats d’Emmanuel Macron et de François Fillon que le pourcentage de personnes «choquées» est le plus important: respectivement 67% et 65%. Les électorats de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont partagés entre «choc» (44% et 40%) et «indifférence» (44% et 41%).

Affaire Griveaux

L’«artiste» russe ayant le statut de réfugié politique en France, Piotr Pavlenski, a revendiqué la publication le 13 février de messages et vidéos X compromettants de Benjamin Griveaux. Peu après, ce dernier a annoncé sa décision de retirer sa candidature à la mairie de Paris. M.Pavlenski a par ailleurs déclaré à BFM TV que d'autres vidéos concernant d'autres hommes politiques allaient suivre. Le 16 février, il a été placé en garde à vue. Sa compagne Alexandra de Taddeo a elle aussi été arrêtée. Selon le parquet, la jeune femme a été placée en garde à vue pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel», dans le cadre de l'enquête ouverte le 15 février à la suite du dépôt de plainte de l’ex-candidat à la mairie de Paris.

Benjamin Griveaux - Sputnik France
L’affaire Griveaux, révélatrice d’hypocrites
D’après les informations du Parisien, Alexandra de Taddeo a confirmé que Benjamin Griveaux lui avait bien envoyé des vidéos à caractère sexuel en 2018. En revanche, elle a assuré ne savoir pas comment son compagnon actuel, M.Pavlenski, s’est emparé de ces images.

Piotr Pavlenski a obtenu l’asile politique en France en mai 2017. Néanmoins, six mois à peine après l’obtention de son statut de réfugié, il a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir incendié une succursale de la Banque de France.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала