Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une frappe en Syrie aurait tué un membre des Gardiens de la révolution iranienne

© SputnikAlep (archive photo)
Alep (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Un bombardement a entraîné la mort d’un membre des Gardiens de la révolution islamique dans le gouvernorat syrien d’Alep, selon l’agence de presse iranienne Fars.

Hamidreza Babelkhani, membre du corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) iraniens, a été tué mardi 18 février dans un bombardement à Alep, en Syrie, relate l’agence de presse iranienne Fars.

«Hamidreza Babelkhani […] est décédé ce matin dans une frappe», a indiqué l’agence.

Babelkhani était également connu par son nom de guerre Haj Ebrahim, ajoute Fars, sans préciser le rang de ce militaire.

Selon l’agence, Babelkhani se trouvait en Syrie dans le cadre d’une mission destinée à garantir la sécurité nationale iranienne.

En janvier, le général iranien Qassem Soleimani, commandant de la Force al-Qods, unité d’élite des Gardiens de la révolution islamique, avait trouvé la mort dans une frappe américaine à l’aéroport de Bagdad, en Irak.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала