Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

MH17: l’Australie confirme l’authenticité des documents rapportant la présence d’un chasseur ukrainien lors du crash

© Sputnik . Maksim BlinovUn fragment du Boeing 777 de Malaysia Airlines tombé dans l'est de l'Ukraine
Un fragment du Boeing 777 de Malaysia Airlines tombé dans l'est de l'Ukraine - Sputnik France
S'abonner
Certains documents publiés récemment par la plateforme Bonanza Media affirmant qu’un chasseur ukrainien se trouvait dans la zone du crash du Boeing de la Malaysia Airlines en Ukraine en 2014 sont authentiques, rapporte le service de presse de la police fédérale australienne.

La police australienne a confirmé l’authenticité de certains documents publiés par Bonanza Media sur le crash du vol MH17 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, a annoncé un média russe qui s’est procuré un document du service de presse de la police fédérale australienne.

«Certains documents diffusés récemment sans autorisation sont des documents de la police fédérale australienne préparés dans le cadre de l’enquête menée par le groupe d’enquête conjoint», a indiqué le service de presse.

La plateforme Bonanza Media avait précédemment publié quatre documents relatifs au crash du Boeing malaisien en Ukraine en 2014. Deux de ces documents ont trait à la police australienne.

Des documents de la police australienne

Le premier est une sténographie d’un entretien entre le journaliste allemand indépendant Billy Six et des policiers australiens. L’entretien porte sur des témoins lesquels, le jour du crash, avaient vu des chasseurs ukrainiens. Selon un autre document, daté d’à peu près un an après le drame, des spécialistes australiens ont travaillé avec des images coupées non originales qui, comme il s’est avéré plus tard, avaient été retouchées.

Le troisième document indiquait que le renseignement néerlandais ne disposait pas d’informations sur le déploiement de systèmes antiaériens Bouk à proximité du lieu du crash.

Le lieu du crash du Boeing malaisien dans le Donbass - Sputnik France
Le vol MH17 abattu par un système russe? Un journaliste néerlandais bat en brèche les accusations visant Moscou
Le dernier document était une sténographie d’un entretien entre un officier de la police néerlandaise et un témoin anonyme affirmant avoir vu dans la zone du crash deux chasseurs ukrainiens à quelques minutes du drame.

Le parquet des Pays-Bas a refusé de commenter l’authenticité des documents publiés.

Crash d’un Boeing de la Malaysia Airlines avec 298 personnes à bord

Un Boeing 777 de la Malaysia Airlines effectuant le vol MH17 reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans la région de Donetsk où l'armée ukrainienne avait lancé une opération militaire contre les forces de la République populaire autoproclamée de Donetsk. Il n’y a eu aucun survivant sur les 298 personnes qui se trouvaient à bord. Kiev a immédiatement accusé Donetsk, mais ce dernier a déclaré qu’il ne possédait pas d’armes pouvant abattre un avion à une telle altitude. La Russie a été empêchée de participer à l’enquête internationale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала