Les usines Toyota relancées en Chine après une interruption due au coronavirus

CC BY-SA 2.0 / Yohann Legrand / Logo ToyotaLogo Toyota
Logo Toyota - Sputnik France
Le constructeur automobile japonais Toyota a relancé toutes ses usines en Chine. Le travail avait été suspendu durant un mois à cause de la propagation du coronavirus, selon la chaîne NHK.

Après un mois d’attente, les quatre usines de Toyota en Chine ont été relancées, rapporte le 24 février la chaîne de télévision NHK. Le travail avait été suspendu par le constructeur japonais en raison du coronavirus.

Iranian women at Grand Bazaar in Tehran - Sputnik France
De nouveaux morts en Iran, le Koweït et l’Afghanistan touchés: l’épidémie de coronavirus s’étend au Moyen-Orient

L’usine de la ville de Chengdu, au centre-ouest du pays, a été la dernière à avoir rouvert après celles de Tianjin et de Changchun (nord-est de la Chine) et de Guangzhou (à Hong Kong).

Cependant, ces entreprises ne sont actuellement qu’à 50% de leur capacité par rapport à la période précédant l’interruption, car elles rencontrent toujours des difficultés dues aux restrictions de quarantaine imposées à la production.

Toyota Motor a été contraint de reporter deux fois la réouverture de ses entreprises puisque la situation en Chine liée à la propagation du coronavirus ne s’améliorait pas.

Le nombre de morts ne cesse de s’accroître

Depuis sa découverte en décembre, la pneumonie virale Covid-19 a fait plus de 2.400 morts et a contaminé plus de 77.000 personnes en Chine et plus de 1.000 à travers le monde.

Coronavirus in Italia - Sputnik France
Coronavirus: le trafic ferroviaire est suspendu sur une liaison Autriche-Italie

Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a tiré la sonnette d'alarme vendredi 21 février à Genève: «Nous sommes encore dans une phase où il est possible de contenir l'épidémie». Mais la «fenêtre de tir se rétrécit», a-t-il prévenu, déplorant le manque de soutien financier international.

En Europe, l’Italie s’est retrouvée sous le coup de l’épidémie. Le 22 février, le gouvernement italien a annoncé l'isolement pour environ deux semaines d'une dizaine de villes du nord du pays. Le 24 février, le nombre de personnes contaminées a dépassé les 200 cas avec quatre décès. Les autorités ont donc pris la décision d’annuler les deux derniers jours du carnaval de Venise.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала