Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Et si cet aliment très populaire déclenchait le cancer du sein chez la femme?

S'abonner
Même des quantités relativement modérées de lait seraient capables d’accroître le risque de cancer du sein chez les femmes de quelque 80%, révèle une nouvelle étude.

Une nouvelle étude de chercheurs américains affirme que la consommation de lait de vache pourrait éventuellement augmenter le risque de cancer du sein chez la femme.

Ces résultats, publiés dans l'International Journal of Epidemiology, révèlent que même des quantités relativement faibles de lait sont capables d’accroître le risque de cancer du sein chez les femmes jusqu'à 80%. Une équipe du centre médical universitaire de Loma Linda, aux États-Unis, a suivi pendant presque huit ans 52.795 femmes dont aucune ne souffrait de tumeurs cancéreuses en début d'étude.

«Une consommation modérée, entre un quart et un tiers de tasse par jour, était associée à un risque accru de 30% de cancer du sein. Le fait de boire une tasse par jour faisait augmenter le même risque de 50%. Et pour celles qui buvaient entre deux et trois tasses par jour, le risque avait encore augmenté pour se situer entre 70% et 80%», a constaté l’étude.

À la fin de la période de suivi, 1.057 nouveaux cas de cancer du sein ont été recensés. En revanche, aucune association nette n'a été observée entre la consommation d'aliments à base de soja, de fromage et de yaourt et le cancer du sein.

Les hormones pointées du doigt

Les chercheurs se sont basés sur plusieurs questionnaires concernant entre autres les apports alimentaires des femmes, leur activité physique, les antécédents familiaux de cancer du sein, la consommation d'alcool ou encore le recours aux médicaments.

Un chien - Sputnik France
Des chiens vont être dressés à détecter à l’odeur un cancer du sein en France
Les résultats de cette étude se recoupent avec un récent rapport suggérant que les végétaliens – mais pas les lacto-ovo-végétariens – ont connu moins de cancer du sein que les non-végétariens.

L’étude indique que le lait de vache pourrait être lié à un risque de cancer du sein à cause des hormones sexuelles présentes dans le lait animal, le cancer du sein chez la femme étant un cancer hormonodépendant.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала