Un militaire turc tué et deux autres blessés dans une attaque à Idlib

© Sputnik / Aller dans la banque de photosGouvernorat d'Idlib
Gouvernorat d'Idlib - Sputnik France
Le ministère turc de la Défense a déploré la mort d’un de ses soldats, alors que deux autres ont été blessés dans un pilonnage des forces syriennes.

Au lendemain de la frappe aérienne qui a coûté la vie à une trentaine de soldats turcs, la Défense de leur pays a déploré la mort d’un autre de ses collègues, alors que deux autres ont été blessés dans le gouvernorat d'Idlib.

«Un soldat turc a trouvé la mort et deux autres ont été blessés sous des tirs d’artillerie des forces du régime [syrien, ndlr]», a annoncé le ministère turc de la Défense.

D'après le département militaire, les soldats turcs s’y trouvaient dans l’objectif d’«assurer le cessez-le-feu».

Selon les dernières informations du ministère, dans la région d’Idlib 56 cibles syriennes ont été éliminées, ainsi que huit chars, quatre véhicules blindés, cinq obusiers et deux lance-roquettes ont été neutralisés.

33 victimes

Dans la nuit du 27 au 28 février, l’armée syrienne a contre-attaqué les forces turques, tuant au total 33 militaires et en blessant une trentaine d’autres. Les soldats turcs se trouvaient aux côtés de terroristes, a constaté la Défense russe.

La Turquie a demandé à l’Otan de mener des consultations sur la situation en Syrie. Le Président Recep Tayyip Erdogan s’est également entretenu au téléphone avec son homologue russe, Vladimir Poutine, après les bombardements à Idlib.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала