Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des inconnus font irruption dans les appartements de trois journalistes de Sputnik à Ankara

© Sputnik . Nina ZotinaEstúdio da Rádio Sputnik
Estúdio da Rádio Sputnik - Sputnik France
S'abonner
Des groupes d'individus menaçants ont essayé de pénétrer dans les appartements de trois journalistes de Sputnik à Ankara, a annoncé la rédactrice en chef de l'agence, Margarita Simonian. Les inconnus ont scandé «la Turquie pour les Turcs». Personne n'a été blessé, les malfaiteurs se sont enfuis avant l'arrivée de la police.

La rédactrice en chef de Sputnik, Margarita Simonian, a écrit sur Twitter que des inconnus avaient fait irruption dans les appartements de trois journalistes de l'agence à Ankara et les ont accusés de haute trahison.

«Des salauds ont fait irruption chez trois de nos employés à Ankara. Ils ont proféré des menaces, crié qu’ils [ces employés, ndlr] trahissaient leur patrie, parce qu'ils travaillaient pour les Russes. On verra ce que fera la police».

Mme Simonian a noté qu’elle attendait une réaction de la police. Elle s’est également demandée comment les agresseurs avaient pu connaître les adresses de «personnalités pas trop publiques».

«Plusieurs groupes de gens criant des slogans nationalistes et des insultes et proférant des menaces ont essayé de pénétrer dans les appartements de trois de nos employés à Ankara le 29 février vers 22h30- 23h00, heure de Moscou (20h30-21h00, heure de Paris). Les assaillants ont essayé de casser les portes. Selon nos employés, qui se sont adressés à la police, ces groupes comprenaient au moins 10 personnes chacun», a précisé Sputnik Turkiye dans un communiqué.

Les assaillants ont scandé «la Turquie pour les Turcs», «traîtres», «espions russes», «les martyrs sont immortels, la Patrie est indivisible» et d’autres slogans.

«Les assaillants ont pris la fuite avant l’arrivée de la police, il n’y a pas de blessés», indique le communiqué.

Manifestation devant le consulat russe à Istanbul

Une action de protestation antirusse s’est déroulée devant le consulat général de Russie à Istanbul dans la nuit du 27 au 28 février, sur fond d’aggravation de la situation dans le gouvernorat syrien d’Idlib. Qui plus est, des commentaires contenant des menaces contre la mission russe en Turquie ont été publiés sur les comptes du consulat général sur les réseaux sociaux.

La protection de l’ambassade russe en Turquie a été renforcée le soir du 27 février.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала