Les pompiers intervenant à la gare de Lyon ont été violemment repoussés par les émeutiers - vidéo

© SputnikTensions et gros incendie aux abords de la gare de Lyon à Paris
Tensions et gros incendie aux abords de la gare de Lyon à Paris - Sputnik Afrique
Un groupe d’émeutiers a tenté d’empêcher les pompiers de circonscrire des incendies qui se sont déclarés le 28 février aux abords de la gare de Lyon à Paris, près d’une salle où devait avoir lieu le concert du chanteur congolais Fally Ipupa. Une vidéo a été mise en ligne par un témoin.

L'action des pompiers arrivés à la gare de Lyon à Paris le 28 février pour éteindre les incendies a été entravée par les manifestants qui s’y sont rassemblés à l’occasion du concert de la star congolaise Fally Ipupa, comme le montre une séquence publiée sur les réseaux sociaux.

​Sur la vidéo, les pompiers essaient d’avancer vers les incendies, à seulement quelques dizaines de mètres, mais un groupe d’individus leur barrent la route. Ils se mettent à pousser les soldats du feu et à brandir des barrières. Les pompiers sont forcés de reculer.

Plusieurs scooters et poubelles incendiés

Des émeutes et des incendies se sont déroulés en marge du concert du chanteur congolais Fally Ipupa à l'AccorHotels Arena, près de la gare de Lyon à Paris le 28 février. Sa venue a suscité la colère de certains opposants politiques congolais qui accusent le chanteur d'être un proche de l'ancien Président de la RDC Joseph Kabila, et de son successeur, Félix Tshisekedi.

Cellule Protection et de Soutien - Sputnik Afrique
Les pompiers de l’Eure mettent aux enchères leurs véhicules d’intervention
Plusieurs scooters et poubelles ont été incendiés, dégageant d'épaisses volutes dans la zone. Envahie par les fumées, la partie souterraine de la gare été évacuée par précaution et le trafic des métros et RER a été perturbé. Vers 18h30, les feux étaient maîtrisés par les pompiers et une trentaine de véhicules, surtout des deux-roues, entièrement carbonisés, selon l'AFP.

La préfecture de police avait placé le concert sous haute surveillance, en interdisant les multiples manifestations prévues par les opposants. À 23h, 71 personnes avaient été interpellées, selon la préfecture.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала