Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Talibans et les USA ont trouvé un accord historique sur l'Afghanistan

S'abonner
Un accord historique sur l'Afghanistan est intervenu ce samedi 29 fevrier entre les Talibans* et Washington. Ce dernier retirera toutes ses troupes d'Afghanistan dans un délai de 14 mois si les Talibans* tiennent leurs engagements, selon une déclaration commune.

Les États-Unis et les Talibans* ont trouvé un accord sur l'Afghanistan. Ainsi, les USA s’engagent à réduire leur contingent dans le pays à 8.600 hommes dans les 135 jours suivant la signature d’un accord avec les Talibans*, selon une déclaration commune publiée par les deux pays ce samedi 29 février.

Le retrait total des troupes américaines et de l’Otan sera achevé dans les 14 mois si les Talibans* tiennent leurs engagements, précise le document.

«Conformément à l’appréciation et à la détermination conjointes des États-Unis et de la République islamique d'Afghanistan, les États-Unis, leurs alliés et la Coalition achèveront le retrait de leurs forces restantes d'Afghanistan dans les 14 mois suivant l'annonce de cette déclaration conjointe et de l'accord américano-taliban*», explique la déclaration.

Le document ajoute que Washington réduira ses forces militaires en Afghanistan à 8.600 hommes et mettra en œuvre d'autres engagements dans le cadre de cet accord dans les 135 jours suivant l'annonce.

Les négociations

Les Talibans* négocient depuis plus d'un an avec les États-Unis en vue d'un retrait des troupes étrangères d'Afghanistan, en échange notamment de garanties sécuritaires et d'une réduction des violences.

Or, Michel Raimbaud, ancien ambassadeur français, a récemment expliqué à Sputnik que tout accord de paix entre les Talibans* et les États-Unis n’avait pas d’existence légale, étant donné qu’il exclut le gouvernement légitime de l’Afghanistan.

«On ne les a pas avertis des négociations et puis on ne leur a pas demandé leur avis, mais ils seront priés de venir négocier avec les talibans et non pas l’inverse», a-t-il noté.

En outre, il estime que «les décisions de retrait total de troupes américaines ne sont jamais en fait mises en œuvre, notamment parce que c’est Monsieur Trump qui prend la décision».

Et «lorsqu’elles sont prises par le Président Trump, elles sont contredites et il y a des obstacles et des bâtons dans les roues de la décision présidentielle et 2-3 jours après, on apprend que les troupes américaines ne vont pas se retirer autant que cela», a-t-il ajouté.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала