La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

© AFP 2022 AHMED OUOBAFrançois Compaoré
François Compaoré - Sputnik Afrique
Paris a autorisé l'extradition de François Compaoré, frère de l'ancien Président déchu, vers le Burkina Faso où il a été mis en cause dans l'enquête sur l'assassinat en 1998 d'un journaliste, indique l’AFP se référant à Matignon.

Le gouvernement français a autorisé l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, où ce frère de l'ancien Président déchu est mis en cause dans l'enquête sur l'assassinat en 1998 d'un journaliste, a appris jeudi l'AFP auprès de Matignon.

Le décret d'extradition du frère cadet de Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans au pouvoir fin octobre 2014, a été signé par le Premier ministre Edouard Philippe. Il doit encore être publié au Journal officiel.

Arrestation

François Compaoré, le frère du Président burkinabé déchu Blaise Compaoré, a été arrêté à Roissy-Charles-de-Gaulle en octobre 2017. Il est concerné par l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et fait l’objet d’un mandat d’arrêt émis le 5 mai 2017 par Ouagadougou. Il s'est enfui du Burkina Faso lors de l'insurrection populaire d'octobre 2014 et a trouvé refuge en Côte d'Ivoire, pays dont il a obtenu la nationalité.

Le journaliste Norbert Zongo enquêtait sur la mort de David Ouédraogo, le chauffeur de François Compaoré, lorsqu’il a été retrouvé mort dans son véhicule brûlé en décembre 1998 au Burkina Faso, aux côtés de trois autres corps.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала