Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Votre chien peut-il vous transmettre le coronavirus?

S'abonner
La mise en quarantaine d’un chien à Hong Kong a inquiété les propriétaires d’animaux domestiques. Or, selon le département de l'Agriculture, de la Pêche et de la Protection de la nature de Hong Kong, il n’y a pas de preuve qu’ils puissent tomber malades ou transmettre la maladie.

Après que tous les animaux domestiques des personnes atteintes du coronavirus à Hong Kong ont été placés en quarantaine pendant 14 jours, un porte-parole du département de l'Agriculture, de la Pêche et de la Protection de la nature de Hong Kong (AFCD) a rejeté la possibilité de transmission de la maladie de l’animal à l’humain.

«Il n’y a pas de preuve que les animaux domestiques puissent être source d’une infection ni tomber malades», a assuré le porte-parole, cité par CNN.

La Société de protection des animaux de Hong Kong et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) ont de leur côté confirmé qu’il n’existait pas de preuve que les animaux domestiques puissent vraiment tomber malades même s’ils sont infectés par le Covid-19.

Mesures de précaution

Il a été souligné la nécessité de «se rendre compte qu’"être infecté" n’est pas égal à "être infectieux" et capable de faire propager le virus Covid-19», a souligné la Société de protection des animaux dans un communiqué.

Afin de se protéger, il est conseillé de se laver les mains après avoir contacté des animaux et d’éviter de les embrasser.

Chien infecté à Hong Kong

Fin février, le chien d'un patient infecté par le nouveau type de coronavirus avait été placé en quarantaine à Hong Kong après qu'un test de Covid-19 a révélé des traces d'infection dans le corps de l'animal. Il n'y avait aucun symptôme de la maladie chez le canidé.

Un porte-parole du département de l'Agriculture, de la Pêche et de la Protection de la nature a annoncé ce mercredi 4 mars que les tests du chien au Covid-19 avaient été faibles après plusieurs prises, ce qui signifie un faible taux d'infection par le virus.

Même scénario avec le SARS

Les mêmes craintes régnaient dans la société lors de la propagation du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS) en 2003 lorsque quelque 300 personnes sont mortes à Hong Kong.

Les chiens et les chats attrapent des coronavirus, mais il ne s’agit pas du même virus, a déclaré Jane Gray, chirurgienne vétérinaire en chef de la Société de protection des animaux.

Le virus avait été trouvé chez un petit nombre de chats, mais il n'y avait aucune preuve qu'ils pouvaient le transmettre à l'homme, a-t-elle ajouté.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала