Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’accord entre Poutine et Erdogan sur Idlib est-il respecté sur le terrain?

© Sputnik . Mikhail Alaeddin / Aller dans la banque de photosSaraqeb
Saraqeb - Sputnik France
S'abonner
Les parties en conflit à Idlib respectent le cessez-le-feu instauré à minuit à l’issue des négociations du 5 mars entre les Présidents russe et turc à Moscou, constate un correspondant de Sputnik sur place. Jeudi, les terroristes ont tenté de progresser vers la ville de Saraqeb, mais ils ont été repoussés.

La situation près de la ville syrienne de Saraqeb est calme. Les parties en conflit respectent le cessez-le-feu instauré à minuit, rapporte un correspondant de Sputnik sur place.

«Il n’y a pas eu de combats cette nuit. L’armée syrienne respecte totalement le régime de cessez-le-feu», a indiqué à Sputnik une source au sein de l’armée.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, le 5 mars 2020 à Moscou - Sputnik France
Poutine et Erdogan conviennent d'un cessez-le-feu à Idlib
Une heure avant l’entrée en vigueur de l’entente trouvée entre la Russie et la Turquie le 5 mars, les terroristes ont réalisé une importante attaque d'artillerie. Elle a visé l’autoroute M5 reliant Damas à Alep et la route de contournement. Au moins cinq véhicules ont été détruits.

Jeudi, alors que les Présidents russe et turc menaient des pourparlers à Moscou sur le règlement de la situation en Syrie, les terroristes ont lancé une attaque d’envergure près de Saraqeb. La localité de Dadih, à proximité de la M5, a été la cible de l'attaque la plus forte. Les djihadistes ont tenté de couper l’autoroute stratégique et de progresser vers la ville. Les forces gouvernementales syriennes, appuyées par l’artillerie, ont repoussé les attaques.

L’accord Moscou-Ankara

À l’issue de six heures de négociations à Moscou le 5 mars, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont signé un accord qui prévoit un cessez-le-feu le long de la ligne de contact. Il est entré en vigueur le 6 mars à minuit.

Des matériels de guerre turcs près d’Idlib, en Syrie  - Sputnik France
Poutine et Erdogan démantèleront à Idlib tous les groupes considérés comme terroristes par l’Onu
La Russie et la Turquie ont en outre convenu d’aménager un couloir de sécurité autour de la route reliant Alep au gouvernorat de Lattaquié (M4), dans le nord de la Syrie. Les deux pays commenceront le 15 mars à patrouiller ensemble l’autoroute M4.

Moscou et Ankara ont exprimé leur détermination à lutter contre toute manifestation de terrorisme. «La menace aux civils et aux infrastructures ne peut être justifiée par quelque prétexte que ce soit», souligne le document.

Les deux pays relèvent également leur attachement à la souveraineté, à l’indépendance et à l’intégrité territoriale de la Syrie.

«Le conflit syrien n’a pas de solution militaire et doit être réglé par un processus politique organisé et réalisé par les Syriens eux-mêmes en conformité avec la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l’Onu», note la déclaration.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала