Une autre personnalité politique succombe au coronavirus en Iran

© REUTERS / WANA NEWS AGENCYIranian women wear protective masks to prevent contracting a coronavirus, as they walk at Grand Bazaar in Tehran, Iran February 20, 2020.
Iranian women wear protective masks to prevent contracting a coronavirus, as they walk at Grand Bazaar in Tehran, Iran February 20, 2020. - Sputnik France
Peu après qu’un conseiller du ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Sheikholeslam, est décédé du coronavirus, la députée iranienne récemment élue, Fatemeh Rahbar, en est morte samedi 7 mars, a fait savoir l’agence de presse Irna.

Fatemeh Rahbar, 55 ans, qui faisait partie des candidats conservateurs élus en février à Téhéran lors de législatives marquées par la plus forte abstention de l'histoire de la République islamique, est décédée le 7 mars du coronavirus.

Bilan actualisé

Les autorités iraniennes ont fait état samedi de 21 nouveaux décès dus au nouveau coronavirus et de 1.076 cas d'infection détectés au cours des dernières 24h, portant à 145 le nombre de morts et à 5.823 celui des personnes contaminées en Iran.

Épidémie de coronavirus Covid-19 en Iran (archive photo) - Sputnik France
Un conseiller de Mohammad Javad Zarif serait décédé des suites du coronavirus
Dans le même temps, 1.669 cas confirmés sont désormais guéris, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour au cours d'une conférence de presse télévisée.

Parmi les personnes ayant succombé au virus en Iran, figurent huit politiques ou hauts dirigeants iraniens, y compris Fatemeh Rahbar.

L'Iran est l'un des foyers mondiaux de la maladie Covid-19 qui s'est déclarée en Chine en décembre et la province de Téhéran est la plus touchée du pays, rappelle l'AFP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала