Une otarie affamée attaque un mammifère marin rare et le laisse mourir sur des rochers – vidéo choc

CC0 / Bernard Spragg / Un cachalot
Un cachalot - Sputnik France
En Afrique du Sud, une otarie affamée a attaqué un cachalot nain et l'a poussé sur des rochers dans un port. La victime a tenté de se défendre en libérant un nuage d'encre mais a fini par être euthanasiée par les humains.

Une otarie a attaqué, devant une caméra, un cachalot nain, une espèce rare de la taille d'un dauphin, dans le port de Hout Bay, situé dans la périphérie du Cap, en Afrique du Sud.

La vidéo montre le mammifère marin totalement désorienté, dont le sonar ne fonctionne plus car il n'est pas en eau profonde, tenter d'échapper à son agresseur.

Le cétacé nage à pleine vitesse et se cogne contre une digue rocheuse, le phoque, légèrement plus petit, étant accroché à ses nageoires caudales.

De l’encre répandue

La mer (archives) - Sputnik France
Cachalots, gravité océanique: un plongeur français sur la «planète eau» (vidéos)
Bien que le cachalot saigne de blessures à la tête, l'énorme nuage de liquide brun rougeâtre qui se répand derrière le mammifère est en fait de l'encre et non du sang. Il en libère un gros nuage de son anus pour tenter d'échapper au prédateur. C’est son mécanisme de défense qui lui donne généralement le temps de s'échapper.

Une fin tragique

La scène a rassemblé une foule de badauds au bord de la mer, relate le média SA people. Au bout d’un moment, les autorités ont déclaré qu'il n'y avait rien à faire et ont demandé de ne plus filmer le cachalot car elles devaient l’abattre pour mettre fin à ses souffrances.

Le corps du cachalot nain a été emmené dans un laboratoire marin à des fins de recherche.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала