Erdogan invite la Grèce à «ouvrir les portes» aux migrants voulant gagner l’Europe

Le Président turc a exhorté la Grèce à laisser passer les migrants massés à la frontière entre les deux pays et désireux de se rendre dans d’autres contrées européennes.

La Grèce doit ouvrir sa frontière aux émigrants illégaux qui souhaitent quitter la Turquie pour s’installer en Europe, a déclaré dimanche 8 mars Recep Tayyip Erdogan.

«Grèce, je m’adresse à toi […]. Ouvre les portes et libère-toi de ce fardeau», a déclaré le dirigeant turc, intervenant à Istanbul.

«Qu’ils [les migrants, ndlr] aillent dans d’autres pays européens», a-t-il ajouté.

Situation à la frontière gréco-turque - Sputnik France
Les policiers grecs visés par des tirs de gaz lacrymogène à la frontière turque - vidéo
Dans le même temps, il a espéré «obtenir de nouveaux résultats» lors des négociations sur le problème migratoire prévues la semaine prochaine à Bruxelles.

Situation tendue à la frontière

Depuis fin février, des milliers de personnes tentent désespérément de franchir la frontière entre les deux pays après que la Turquie s’est affranchie de ses obligations prévues par l’accord signé avec l’UE en 2016.

Précédemment, Recep Tayyip Erdogan avait accusé l’Union européenne de ne pas avoir versé à la Turquie la somme promise en échange de l’accueil sur son sol de réfugiés syriens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала