Greta Thunberg révèle ce que veut la gente féminine pour la Journée internationale des droits des femmes

© AP Photo / Antonio CalanniGreta Thunberg
Greta Thunberg - Sputnik France
À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Greta Thunberg a publié un message sur son compte Twitter indiquant ce que veulent les femmes pour cette fête. Selon la jeune militante suédoise, la seule chose dont les femmes rêvent, c’est de l’égalité avec les hommes sans laquelle la justice climatique est impossible.

Greta Thunberg - Sputnik France
La mère de Greta Thunberg: «elle disparaissait lentement dans une sorte d’obscurité»
Greta Thunberg, jeune activiste de 17 ans mondialement connue pour sa lutte contre le changement climatique, a indiqué sur son compte Twitter qu’aujourd’hui les femmes voulaient pour la Journée internationale des droits des femmes l’égalité entre les sexes, mais «pas des célébrations ou des fêtes».

Selon la jeune militante suédoise, il existe encore des inégalités entre les hommes et les femmes dans la société moderne. Cependant, elle affirme que la justice climatique est impossible sans égalité des sexes.

«Aujourd'hui c’est l’#InternationalWomensDay et nous reconnaissons que les femmes sont encore loin d'être égales aux hommes dans les sociétés d'aujourd'hui. Nous ne pouvons pas avoir de justice climatique sans égalité entre les sexes. Et rappelez-vous; ce que nous, les femmes, voulons aujourd'hui - et chaque jour - c'est l'égalité, pas des célébrations ou des fêtes», a indiqué Greta Thunberg sur Twitter.

«Personnalité de l'année»

Greta Thunberg s'est fait connaître après avoir défilé en solo devant le Parlement de Stockholm en août 2018. Elle avait demandé au gouvernement de respecter les termes de l'accord de Paris sur le climat.

En décembre 2019, Greta Thunberg a été désignée «personnalité de l'année» par le magazine Time qui a mis la photo de la militante à sa une avec le titre «Le pouvoir de la jeunesse».

C’est surtout son discours du 23 septembre à l’Assemblée générale des Nations unies, où elle a accusé les dirigeants mondiaux d’avoir «volé» son enfance avec leurs «paroles creuses», qui avait suscité de nombreuses réactions, entre fierté et agacement.

Régulièrement citée parmi les favoris pour le prix Nobel de la paix, elle n'avait finalement pas été retenue.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала