Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère

L’artiste français Guillaume Legros, plus connu sous le pseudonyme de Saype, vient de présenter sa dernière création. Elle s’inscrit dans le cadre de son projet monumental Beyond Walls.

Découvrez la fresque géante qu’il a créée au pied du Monument des héros nationaux de Ouagadougou dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeÀ même le sable qui entoure le Monument des héros nationaux de Ouagadougou, Saype a dessiné avec un mélange de charbon, de craie et d’eau deux mains entrelacées. La superficie de cette fresque est d’environ 5.000 mètres carrés.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
1/8
À même le sable qui entoure le Monument des héros nationaux de Ouagadougou, Saype a dessiné avec un mélange de charbon, de craie et d’eau deux mains entrelacées. La superficie de cette fresque est d’environ 5.000 mètres carrés.
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeIl s’agit de la cinquième partie du projet Beyond Walls que Saype a voulu, selon ses propres mots, pour «créer la plus grande chaîne humaine au monde, (...) générer un vrai mouvement social et (...) inviter les foules à la bienveillance».
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
2/8
Il s’agit de la cinquième partie du projet Beyond Walls que Saype a voulu, selon ses propres mots, pour «créer la plus grande chaîne humaine au monde, (...) générer un vrai mouvement social et (...) inviter les foules à la bienveillance».
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeSaype s’est d’abord fait connaître comme photographe. Il travaille maintenant dans le style du Land Art, un courant artistique apparu aux États-Unis à la fin des années 1960.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
3/8
Saype s’est d’abord fait connaître comme photographe. Il travaille maintenant dans le style du Land Art, un courant artistique apparu aux États-Unis à la fin des années 1960.
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypePour repérer les endroits où il pourrait exercer sa création artistique, Saype utilise des drones. Ensuite, aidé des membres de son équipe, il tend un immense filet sur le sol puis applique de la couleur dans chacune des cases que forment les mailles. Il contrôle l’avancée de leur travail grâce à des drones.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
4/8
Pour repérer les endroits où il pourrait exercer sa création artistique, Saype utilise des drones. Ensuite, aidé des membres de son équipe, il tend un immense filet sur le sol puis applique de la couleur dans chacune des cases que forment les mailles. Il contrôle l’avancée de leur travail grâce à des drones.
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeMalheureusement, la durée de vie des fresques biodégradables de Saype est courte. Sous l’effet des éléments naturels, les contours s’effacent rapidement.
Sur la photo: Saype au Burkina-Faso.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
5/8
Malheureusement, la durée de vie des fresques biodégradables de Saype est courte. Sous l’effet des éléments naturels, les contours s’effacent rapidement.
Sur la photo: Saype au Burkina-Faso.
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeSaype utilise des matières qui ne présentent pas de danger pour l’environnement: huile de lin, eau, craie, farine, pigments naturels et au lieu des pinceaux, un immense pulvériseur.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
6/8
Saype utilise des matières qui ne présentent pas de danger pour l’environnement: huile de lin, eau, craie, farine, pigments naturels et au lieu des pinceaux, un immense pulvériseur.
© REUTERS / Valentin Flauraud / SaypeSaype décorerera de ses fresques une vingtaine de villes à travers le monde.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
7/8
Saype décorerera de ses fresques une vingtaine de villes à travers le monde.
© AFP 2022 Valentin Flauraud / SaypeAuparavant, Saype avait peint une image d’un hectare sur la piste de Chaux-de-Mont, dans la commune de Leysin (Suisse). On y voit un vieux berger fumant sa pipe. A Voronej, Saype a dessiné de manière très réaliste une fillette tenant une matriochka d’où pousse une fleur symbolisant l’écologie.
Ouagadougou choisi par l’artiste Saype pour sa nouvelle création éphémère
 - Sputnik France
8/8
Auparavant, Saype avait peint une image d’un hectare sur la piste de Chaux-de-Mont, dans la commune de Leysin (Suisse). On y voit un vieux berger fumant sa pipe. A Voronej, Saype a dessiné de manière très réaliste une fillette tenant une matriochka d’où pousse une fleur symbolisant l’écologie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала