Les prix du pétrole à la hausse en attendant les nouvelles des producteurs US

© Sputnik . Alexandre Melnikov / Aller dans la banque de photosUn puits de pétrole (image d'illustration)
Un puits de pétrole (image d'illustration) - Sputnik France
Mercredi matin, les prix mondiaux du pétrole ont poursuivi leur ascension après la brusque chute du 9 mars sur fond d'échec des négociations de l'OPEP+. Cette amélioration est liée aux attentes de réduction de la production de pétrole aux États-Unis, estiment des analystes.

Mercredi, le prix des contrats à terme sur le pétrole brent pour livraison en mai a augmenté de 1,67% pour atteindre 37,84 dollars à 6h45, heure de Paris. Celui des contrats à terme sur le pétrole WTI pour avril a augmenté de 0,9% par rapport au prix de ce lundi noir pour égaler 37,84 dollars.

«Les attentes selon lesquelles les compagnies pétrolières américaines devront réduire leur production ont amélioré l'humeur des marchés», a déclaré l’analyste des ressources naturelles au Rakuten Securities Satoru Yoshida, cité par Reuters.

Selon l’Occidental Petroleum, après la dégringolade des prix du pétrole de ce lundi, les entreprises pétrolières américaines ont fait part de leur volonté de réduire les coûts.

Échec des négociations de l’OPEP+

Puits de pétrole (image d'illustration)
 - Sputnik France
Pétrole: une guerre des prix peut-elle mener à la crise de l’Opep +?
Lundi, suite à l’échec des négociations au sein de l’OPEP+, le prix du pétrole a chuté de 25%. La Russie a refusé de céder à la demande de l'Arabie saoudite, chef de file de l'OPEP, de réduire la production de brut afin de compenser la baisse de la demande mondiale en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus.

Les statistiques de l’American Petroleum Institute (API) concernant les stocks aux États-Unis ont quelque peu freiné la hausse des prix. Malgré le fait que l’organisme a déjà annoncé une augmentation de 6,4 millions de barils en une semaine, les analystes prédisent une augmentation des stocks commerciaux de 2,3 millions de barils. Le département américain de l'Énergie va publier les données officielles mercredi 11 mars dans la soirée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала