Plus de 4.000 masques volés en deux semaines à Paris, en pleine épidémie de coronavirus

En pleine épidémie de coronavirus, plus de 4.000 masques respiratoires ont été dérobés à Paris, en seulement deux semaines. Deux enquêtes ont été ouvertes, pour retrouver les voleurs. Des faits inquiétants qui se produisent aussi sur le reste du territoire.

Le parquet de Paris a ouvert deux enquêtes pour retrouver les voleurs de masques qui ont dévalisé deux hôpitaux de la capitale, rapporte Le Parisien.

Карантинный контроль в поликлинике - Sputnik France
Plusieurs dizaines de milliers de masques de protection respiratoire vendus périmés en France
L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le XIIIe, avait été le premier a déposé plainte ce lundi, pour le vol de neuf boîtes de 50 masques chirurgicaux. Selon le chef de la sécurité, les auteurs se sont introduits sans effraction. Une source policière explique que les clés des box de consultations contenant les masques étaient disponibles à l’accueil.

Jeudi dernier, c’est l’hôpital Cochin, dans le XIVe, qui portait plainte pour une série d’effractions s’étant produite entre le 27 février et le 5 mars, pour un total de 3.900 masques disparus.

Des vols sur tout le territoire

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, des milliers de masques disparaissent des hôpitaux parisiens. La semaine dernière, un communiqué provisoire annonçait 8.300 masques et 1.200 flacons de solutions hydroalcooliques volés dans les établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

D'autres vols ont été rapportés dans plusieurs grandes villes, comme à Nice, Toulouse ou Marseille. Dans la cité phocéenne, l’hôpital de la Conception déplorait au début du mois le vol de 2.000 masques de protection. La direction avait alors envoyé un mail en interne, mettant en cause directement son personnel, ajoutant qu’elle se réservait le «droit de faire ouvrir les effets personnels des équipes».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала