Les bourses continuent de s'effondrer, celle de Paris chute de 5,11%

© AFP 2022 Eric FeferbergLa Bourse de Paris
La Bourse de Paris - Sputnik France
Les Bourses ont à nouveau plongé ce 12 mars après l'annonce surprise par Donald Trump d'une suspension pour trente jours de l'entrée aux États-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe.

La Bourse de Paris a plongé jeudi 12 mars à l'ouverture (-5,11%), la panique s'emparant des investisseurs après la décision de Donald Trump de suspendre tous les vols d'Europe vers les États-Unis pour tenter d'enrayer la propagation du nouveau coronavirus, qui atteint désormais un stade pandémique.

À 09h00 (08h00 GMT), l'indice CAC 40 s'enfonçait de 5,11% à 4.374,67 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,57%. Depuis le début de l'année, l'indice parisien a chuté de 26,82%.

Les Bourse de Madrid et de Londres chutent de plus de 5%

Bourse (image d'illustration) - Sputnik France
Les bourses asiatiques chutent après les annonces de Trump
La Bourse de Madrid a ouvert jeudi en recul d'environ 5%. Vers 08H08 GMT, l'Ibex 35 reculait de 5,2% à 7046,40 points, accusant un plongeon de près de 20% sur un mois.

La Bourse de Londres plongeait de plus de 5% jeudi dans les premiers échanges. Vers 08H10 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 5,28% à 5.565,98 points. Depuis le début de l'année, le marché britannique accuse une chute de plus de 26%.

La Bourse de Francfort plonge sous les 10.000 points

La Bourse de Francfort plongeait jeudi matin, le Dax perdant 5,81%, passant sous la barre des 10.000 points pour la première fois depuis l'été 2016.

À 08H09 GMT, l'indice vedette perdait 606 points à 9832,62 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes chutait de 5,68% à 21.352,89 points.

Depuis le début de l'année, le Dax a chuté de plus de 25%, rappelle l'AFP.

Bourses du Golfe dans le rouge

Puits de pétrole (image d'illustration)
 - Sputnik France
Pétrole: une guerre des prix peut-elle mener à la crise de l’Opep +?
Les Bourses du Golfe étaient elles aussi dans le rouge à l'ouverture sur fond de baisse des cours du pétrole liée à la pandémie de nouveau coronavirus, Riyad dégringolant de 4,11%, Dubaï et Abou Dhabi respectivement de 7,79% et 6,45%.

La Bourse a également chuté de 5,77% au Qatar et les places financières, moins importantes, de Bahreïn et Oman ont respectivement chuté de 3,37% et 3,77%.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала