Un analyste polonais explique pourquoi le lancement du gazoduc russe Nord Stream 2 est inévitable

© Sputnik . Ilia Pitalev / Aller dans la banque de photosTravaux de construction du gazoduc Nord Stream 2 (photo d'archives)
Travaux de construction du gazoduc Nord Stream 2 (photo d'archives) - Sputnik France
Les sanctions américaines visant le Nord Stream 2 ont retardé l’achèvement de la construction de ce gazoduc russe sans toutefois l’empêcher, a constaté un spécialiste polonais des questions énergétiques.

Malgré les sanctions, envers et contre tout, la Russie achèvera tôt ou tard la construction du gazoduc Nord Stream 2, a déclaré jeudi 12 mars le spécialiste polonais de l’énergie, Mateusz Kubiak, dans une interview accordée à la Polskie Radio.

Nord Stream 2 - Sputnik France
Les sanctions US ne parviendront pas à arrêter le Nord Stream 2, selon le Premier ministre polonais

Selon l’expert, dès le départ, Moscou aurait été prêt à une telle évolution de la situation, commençant à élaborer un plan alternatif de réalisation du projet dès que des conversations sur des sanctions ont commencé.

M.Kubiak a notamment rappelé que le gazoduc Nord Stream 2 pourrait être achevé grâce à l’utilisation du navire Akademik Cherskiy qui a quitté début février le port de Nakhodka.

«Tout indique que les Russes ont opté pour cette option, espérant achever la construction du gazoduc par leurs propres moyens», a poursuivi le Polonais.

Et d’exprimer la certitude que la Russie était tout à fait en état de le faire.

Construction du gazoduc Nord Stream 2, archives  - Sputnik France
Shell annonce son soutien au Nord Stream 2 en dépit des sanctions US
«Tôt ou tard, les Russes réussiront à achever leur gazoduc. Ils ont leur navire poseur de tubes sous-marins, alors que les sanctions ne s’étendent pas à des spécialistes ni au personnel ayant une formation appropriée», explique M.Kubiak.

Pour lui, il est peu probable que d’ultérieures sanctions américaines puissent empêcher la réalisation du projet, mais elles risqueraient en revanche d’affecter encore plus les compagnies européennes et d’entraîner de sérieuses conséquences politiques.

Le Nord Stream 2 et les sanctions

Suite à une décision du Congrès américain, le groupe suisse Allseas, qui participait à l’installation du gazoduc, a été contraint d’arrêter ses travaux et de rappeler ses bateaux en raison des restrictions de Washington. Le Congrès a en effet voté à la mi-décembre des sanctions contre le Nord Stream 2 lors de l’adoption du budget Défense pour l'année fiscale 2020.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала