Ces 5 techniques des cybercriminels pour arnaquer la population avec le coronavirus

Des experts tirent la sonnette d’alarme: traduits en plusieurs langues, des courriers frauduleux liés au coronavirus ciblent la population aussi bien que les entreprises en un nombre jamais atteint au cours de ces dernières années. La BBC revient sur cinq de ces campagnes de piratage.

En anglais, en français ou en turc: profitant des peurs provoquées par la propagation du Covid-19 dans le monde, les pirates informatiques multiplient les courriers frauduleux. Ces derniers visent non seulement les civils mais également les industries aérospatiales, hospitalières et celles de transport, écrit la BBC dans un article du 13 mars.

Cameras of the French media are placed in front of the entrance of the La Pitie Salpetriere Hospital where former French President Jacques Chirac has been hospitalized with a lung infection, in Paris, Monday, Sept. 19, 2016. - Sputnik France
Coronavirus: «ce qu'il faut, c'est presque une médecine de guerre» à la Pitié Salpêtrière
D’après les spécialistes auxquels se réfèrent le média, l’augmentation du nombre de ces mails est la plus importante recensée ces dernières années.

Un «médecin» mystérieux

La BBC est revenue sur cinq de ces campagnes de piratage massives. La première a été repérée par des chercheurs de la société de cyber-sécurité Proofpoint en février. Un «médecin» mystérieux avait envoyé un mail dans lequel il affirmait connaître des détails sur un vaccin contre le coronavirus caché par les autorités chinoises et britanniques.

Les personnes ayant cliqué sur le document joint avaient été redirigées vers un site frauduleux destiné à récolter leurs données de connexion. Quelque 200.000 messages avaient été envoyés à l’époque, affirment la société.

Remboursement d’impôts et autres

Une autre campagne est liée au remboursement d’impôts. Selon le faux mail, le gouvernement britannique «a pris des mesures d’urgence en vue de classer le coronavirus comme une maladie à déclaration obligatoire dans la loi» et «vous avez le droit d’avoir un remboursement d’impôt».

Loulou poméranien - Sputnik France
Comment va le chien de Hong Kong testé positif au coronavirus?
Mais cliquer sur le lien redirigeait vers un site frauduleux destiné à recueillir des informations sur ses impôts ainsi que finances, ont expliqué les spécialistes à la BBC.

Les troisième et quatrième campagnes consistaient en des messages par lesquels les pirates invitaient les destinataires à donner des détails sur les mesures pouvant empêcher la propagation du virus ou parlaient d’une transmission aéroportée de la maladie tout en proposant également de cliquer sur un lien frauduleux. La cinquième campagne, quant à elle, tentait de persuader le public de faire des dons pour lutter contre le coronavirus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала