Coronavirus: des journalistes travaillant en Italie appellent la France à «prendre la mesure du danger»

© Sputnik . Alessandro RotaCoronavirus en Italie, image d'illustration
Coronavirus en Italie, image d'illustration - Sputnik France
Dans une tribune publiée dans Libération, des journalistes français travaillant en Italie, le plus grand foyer du coronavirus en Europe, ont appelé les autorités françaises et européennes à «prendre la mesure du danger».

Un collectif de journalistes français travaillant en Italie alerte sur les dangers de la pandémie de coronavirus dans une tribune publiée le 12 mars dans le quotidien Libération. Couvrant la situation sanitaire dans un pays où jeudi 12 mars le seuil des 1.000 morts a été franchi, ils exigent que les mesures nécessaires pour faire barrage à la propagation du virus soient prises sans tarder en France et en Europe.

Cameras of the French media are placed in front of the entrance of the La Pitie Salpetriere Hospital where former French President Jacques Chirac has been hospitalized with a lung infection, in Paris, Monday, Sept. 19, 2016. - Sputnik France
Coronavirus: «ce qu'il faut, c'est presque une médecine de guerre» à la Pitié Salpêtrière
«Nous considérons qu’il est de notre responsabilité d’adresser un message aux autorités publiques françaises, suisses et européennes pour qu’elles prennent enfin la mesure du danger. Tous, nous observons en effet un décalage spectaculaire entre la situation à laquelle nous assistons quotidiennement dans la péninsule et le manque de préparation de l’opinion publique de nos voisins à un scénario, admis par l’énorme majorité des experts scientifiques, de propagation importante, si ce n’est massive, du coronavirus. Hors d’Italie aussi, il n’y a plus de temps à perdre.»

«Des cas critiques dans la tranche d’âge 40-45 ans»

Coronavirus en Italie - Sputnik France
L’Union européenne a «abandonné» l’Italie, la Chine à la rescousse
Les journalistes estiment que l’opinion publique française n’est pas consciente de l’ampleur de la crise mondiale, notant qu’«une grande partie de nos compatriotes n’ont pas changé leurs habitudes».

«Ils pensent qu’ils ne sont pas menacés, surtout lorsqu’ils sont jeunes. Or, l’Italie commence à avoir des cas critiques relevant de la réanimation dans la tranche d’âge 40-45 ans», écrivent-ils.

Notant que le système sanitaire du nord de l’Italie, l’«un des meilleurs en Europe», n’est pas à même de relever le défi, ils appellent à tirer les leçons de l’expérience italienne.

La pandémie de coronavirus a fait plus de 5.000 morts. Le nombre total des cas confirmés s’élève à 137.385. L’Italie, le pays européen le plus touché et le deuxième foyer du coronavirus dans le monde, dénombre 15.113 cas, dont 1.016 décès.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала