Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'UE souhaite restreindre pour 30 jours les «voyages non essentiels» vers ses pays membres

S'abonner
Face à l’épidémie de Covid-19, la Commission européenne a proposé d’interdire pour 30 jours l'entrée sur son territoire aux ressortissants originaires de pays extérieurs à l'Union, a déclaré Ursula Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, ajoutant que ces délais pourraient être prolongés.

L’Union européenne prévoit de restreindre pour 30 jours les déplacements non-essentiels à destination des pays membres, a annoncé ce 16 mars la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

«Moins il y aura de déplacements, mieux nous pourrons contenir le virus. C'est pourquoi je propose aux chefs d’État et de gouvernements d'instaurer cette restriction provisoire sur les déplacements non-essentiels vers l'Union européenne», a-t-elle dit citée par l'agence Reuters.

Elle a ajouté que ces mesures pourraient être reconductibles:

«Ces restrictions de déplacements devraient être valables pour une première durée de 30 jours, mais elles pourraient aussi être prolongées si nécessaire.»

Elle a souligné qu’il pourrait y avoir des exceptions, notamment pour les résidents de longue date, les familles de ressortissants européens, les diplomates ou encore les médecins et les chercheurs.

Contrôles renforcés

Le président de l’Eurogroupe, Mario Centeno, avait déclaré plus tôt dans la journée que l’épidémie due au coronavirus mettait les économies «dans une situation semblable à celle d'une guerre».

Des contrôles renforcés aux frontières entourant l'espace Schengen avaient été proposés il y a trois jours par Emmanuel Macron, qui avait même évoqué l’éventualité de leur fermeture pour les zones à risques.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала