«Aucun état d’âme à verbaliser» lors du confinement, avertit un gradé de la gendarmerie

© AFP 2022 JEAN-PHILIPPE KSIAZEKLa gare routière de Lyon Perrache
La gare routière de Lyon Perrache - Sputnik France
Un haut gradé de la gendarmerie appelle à la fermeté pour faire respecter les mesures de confinement décidées par le gouvernement. Des amendes pourraient être infligées très rapidement.

Alors que le gouvernement a précisé  lundi 16 mars les mesures de confinement à mettre en œuvre sur l’ensemble du territoire, la gendarmerie se prépare à faire appliquer les consignes. Les forces de l’ordre se posteront en «des points stratégiques et des points de passages importants», comme l’explique le colonel Yves Marzin, commandant le groupement de gendarmerie de l’Isère, dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Des «contrôles aléatoires» seront effectués, précise encore le haut gradé, qui appelle ses subalternes à la fermeté.

«Si les personnes contrôlées ne sont pas en conformité avec les nouvelles règles, les gendarmes seront très fermes […]. Nous devons donc être extrêmement vigilants et rigoureux. Nous allons quadriller le terrain jusque dans les villages reculés pour faire appliquer les consignes. En postes fixes ou mobiles», déclare-t-il au quotidien régional.

Être réactif rapidement

Sur la question des éléments infectés au sein des effectifs de gendarmerie, le colonel Marzin se veut également rassurant, affirmant n’avoir observé à ce stade que «très peu d’absences». Après un travail «d’anticipation et de communication» visant à informer la population des restrictions en vigueur, le haut gradé se dit donc prêt à verbaliser immédiatement les contrevenants.

«Nous serons très fermes dans cette période de crise majeure, dès le début et très rapidement, parce que si nous ne le sommes pas, les gens ne vont pas prendre le bon pli ! Les gendarmes n’auront aucun d’état d’âme et nous n’hésiterons pas à verbaliser», martèle-t-il auprès du Dauphiné Libéré.

Ce mardi 17 mars, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a déclaré qu’«après une très courte période d’adaptation», les amendes seraient «mise en place très rapidement».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала