Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Face au coronavirus, l’Italie compte charger les prisons de produire des masques chirurgicaux

© REUTERS / Marzio TonioloMasque de protection sur la statue du saint patron de l'Italie, Saint François à San Fiorano
Masque de protection sur la statue du saint patron de l'Italie, Saint François à San Fiorano - Sputnik France
S'abonner
Depuis deux mois, l’Italie fait face à une grave pénurie de masques chirurgicaux dont souffrent particulièrement les médecins du pays. Afin de résoudre ce problème, les autorités comptent mobiliser plusieurs prisons, relate Il Tempo.

Dans le contexte de la pandémie due au nouveau coronavirus, la pénurie de masques de protection se fait sentir un peu partout dans le monde. L’Italie, berceau européen de la Covid-19 et le deuxième pays le plus touché au monde, se trouve depuis deux mois en rupture de masques chirurgicaux, outils pourtant essentiels pour faire face à la maladie.

Des masques bientôt fabriqués dans les prisons?

Pénurie de masques: manières originales de se protéger contre le coronavirus
 - Sputnik France
Pénurie de masques: manières originales de se protéger contre le coronavirus
Le quotidien italien Il Tempo rapporte dans son article du 16 mars que, face à ce problème à caractère urgent, les autorités italiennes pourraient organiser la production de masques textiles chirurgicaux non tissés dans certaines prisons locales. Dans les établissements pénitentiaires du pays, 25 laboratoires spécialisés se tiennent prêts à lancer l’opération. Reste à obtenir le feu vert de l'Institut national italien de la santé, l'établissement responsable de la certification de ces protections désormais vitales, souligne le journal.

Pénurie de masques

Coronavirus en Italie - Sputnik France
Covid-19: une responsable de l’OMS explique le grand nombre de décès en Italie
En pleine crise du coronavirus, les masques font défaut même aux médecins et autres membres du personnel soignant, les plus exposés au risque d'être infectés par leurs patients.

Dans un communiqué publié sur le site officiel de l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) le 16 mars, les spécialistes s’alarment que «près de 1.700 travailleurs de la santé, soit 8 % du total des cas de coronavirus Covid-19 en Italie, ont été infectés». Le Dr Claudia Lodesani, présidente de MSF Italie explique: «Certains médecins sont obligés de porter le même masque pendant 12 heures.»

Un dernier bilan du coronavirus en Italie fait état de 2.158 morts et de 27.980 infectés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала