Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Paris aux premiers instants de l’entrée en vigueur des mesures de confinement - vidéo

© SputnikParis aux premiers instants de l’entrée en vigueur des mesures de confinement, 17 mars 2020
Paris aux premiers instants de l’entrée en vigueur des mesures de confinement, 17 mars 2020 - Sputnik France
S'abonner
Dès mardi 17 mars à midi et pour une durée de 15 jours, des mesures de «restriction ferme» s’appliquent en France pour réduire contacts et déplacements au strict minimum sur fond de propagation du coronavirus.

À partir de midi le 17 mars, les déplacements et rassemblements sont «réduits au maximum» à travers toute la France.

«Il s’agit de mesures de confinement sur le modèle de ce que nos voisins espagnols ou italiens ont mis en place», a déclaré Christophe Castaner, les qualifiant même de «mesures les plus restrictives aujourd’hui en vigueur en Europe».

Amende pour les contrevenants

Se prononçant le 16 mars, le ministre de l’Intérieur a annoncé que l'amende pour les contrevenants serait portée à 135 euros.

Sibeth Ndiaye a pour sa part précisé sur France Info que les forces de l'ordre ne verbaliseraient pas ce mardi les entorses au confinement mis en place à midi.

«Les choses vont se mettre en place progressivement», a indiqué ce 17 mars la porte-parole du gouvernement. Et d'ajouter: «Très rapidement ces amendes seront mises en place».

«Les forces de l'ordre [...] ont aussi vocation à faire de la pédagogie, leur présence a un effet dissuasif [...], elles assurent une présence, elles font de la pédagogie, elles sanctionnent aussi si c'est nécessaire», a-t-elle conclu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала