Un bourgmestre belge fustige le comportement «incivique» de ses concitoyens lors de l'épidémie

Alors que certains Belges refusent de respecter les nouvelles règles du vivre-ensemble et se rendent à l’étranger pour manger, le bourgmestre d'une ville frontalière avec les Pays-Bas a fustigé leur conduite «incivique», soulignant qu'il fallait «enrayer cette saloperie».

Certains Belges continuent à se rendre à l’étranger, ce qui est fortement déconseillé par leur gouvernement afin d’endiguer l’épidémie de Covid-19. Depuis le 14 mars et jusqu’au 3 avril, discothèques, cafés et restaurants sont fermés en Belgique. Cependant, quitte à aggraver la crise sanitaire nationale, les Belges s’en vont dîner aux Pays-Bas ou au Luxembourg.

«C’est inimaginablement scandaleux»

A l'aéroport de Bruxelles - Sputnik France
Environ 300 personnes font la fête en Belgique, bravant les interdictions liées au coronavirus
Au micro de Bel RTL, Léopold Lippens, bourgmestre de Knokke, commune belge située à la frontière avec les Pays-Bas, exprime son ire: 

«Je suis à la frontière avec L’Écluse. Il y avait 10.000 personnes en train de manger et de boire, dont 96 ou 98% de Belges car ils ont les moyens. C’est inimaginablement scandaleux. Ils ne se rendent pas compte du risque de le ramener chez eux. Il est réel. Ce sont des gens inciviques. Je ne crois pas qu’ils se rendent compte de la gravité de la situation. C’est très important d’essayer d’enrayer cette saloperie.»

Avec 10 morts et 1.243 cas de contamination confirmés, la Belgique est l’un des dix pays européens les plus touchés par le coronavirus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала