Les rues de Paris lors de la deuxieme journée de confinement – vidéo

© AFP 2022 CHRISTOPHE ARCHAMBAULTDes policiers à Paris
Des policiers à Paris - Sputnik France
Les Parisiens vivent ce mardi 18 mars le deuxième jour de leur confinement. De nombreux habitants restent cloîtrés à la maison sous peine d'amendes. Des policiers et des gendarmes sont déployés dans le pays pour réaliser des contrôles.

Les rues de Paris sont désertes mercredi 18 mars, au deuxième jour de mesures restrictives sans précédent pour faire «la guerre» au coronavirus.

Les Français doivent «rester chez eux», a annoncé le 17 mars Edouard Philippe lors d'une intervention depuis Matignon dans le journal télévisé de France 2, afin de limiter lui-même le plus possible les contacts extérieurs.

L'ensemble de la population doit rester cloîtrée à la maison sous peine d'amendes, sauf pour se nourrir, se soigner ou travailler, en particulier les personnels de santé et les forces de l'ordre.

Quelque 100.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans le pays pour faire respecter ces mesures.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала