Le prix du Brent au plus bas depuis 2003

© Sputnik . Evguéni Samarine  / Aller dans la banque de photosUne raffinerie de pétrole (archive photo)
Une raffinerie de pétrole (archive photo)  - Sputnik France
Le prix du baril de Brent a chuté à moins de 25 dollars ce mercredi 18 mars, ce qui équivaut à son plus bas niveau depuis 2003. De même, le WTI fait également son plus mauvais score depuis 2002.

Le prix du Brent chute à son plus bas niveau depuis mai 2003. Il coûte désormais moins 25 dollars le baril. Peu avant, le même jour, le baril de Brent était tombé au London ICE Futures Exchange en dessous de 28 dollars, pour la première fois depuis janvier 2016, soit 0,74 dollars de moins que le cours de clôture de la session précédente. Toutefois, cela n’a pas été sa dernière descente de la journée.

Extraction de pétrole (image d'illustration) - Sputnik France
Le Brent poursuit sa dégringolade, entraînant toutes les bourses dans son sillage

Avec, un peu plus tôt dans la séance, 21,73 dollars le baril, le WTI a également chuté, retombant à son plus bas niveau depuis mars 2002, soit entre les attentats du 11 septembre 2001 et l'intervention américaine en Irak, qui avait débuté en mars 2003, rappelle l'AFP.

L’effondrement des bourses mondiales

La guerre des prix sur le marché pétrolier en 2020 coïncide avec l’influence de la pandémie sur l’économie mondiale. Les deux ont un impact sur la chute des cours du pétrole.

De plus, l’échec, le 6 mars, des négociations entre les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des producteurs hors Opep (Opep+) a également eu un impact sur la baisse des cours du pétrole, en lien avec l’effondrement des marchés de valeurs mondiaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала