Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le seul chien testé positif au coronavirus est décédé

CC0 / hioku / Un loulou de Poméranie
Un loulou de Poméranie - Sputnik France
S'abonner
Le chien, dont le cas est considéré par des experts hongkongais comme une apparente transmission du Covid-19 par l’homme à son animal de compagnie, est mort le 16 mars après avoir été testé négatif. Les causes de sa mort ne seront pas connues, la propriétaire ayant refusé que soit pratiquée une autopsie.

Le chien testé plus tôt positif au Covid-19 à Hong Kong est décédé deux jours après son retour à la maison, rapporte le journal South China Morning Post. L’animal en question -un loulou de Poméranie de 17 ans- a été placé en quarantaine du 26 février au 14 mars.

Se référant à un porte-parole du ministère de l’Agriculture (AFCD), le média écrit que la maîtresse du toutou a prévenu que le chien était décédé le lundi 16 mars et qu’aucune autopsie afin d’élucider les causes de la mort n’était prévue.

Un médecin - Sputnik France
Coronavirus: pour des médecins chinois, leurs collègues européens répéteraient une erreur fondamentale
Si, dans un premier temps, le chien avait été testé «légèrement positif» mais n’affichait aucun symptôme de maladie, les deux derniers tests -réalisés d’après le journal les 12 et 13 mars- ont donné un résultat négatif.

Premier cas de transmission de l’homme à l’animal?

Alors que les experts hongkongais estiment qu’il s’agit d’un cas de transmission de Covid-19 de l’homme à l’animal, l’OMS dit l’examiner, mais ne se précipite pas pour en tirer des conclusions.

Reconnu le 11 mars comme pandémie par l’OMS, Covid-19 a déjà été détecté chez plus de 200.000 personnes, dont quelque 8.000 en sont décédés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала