L’OMS sur le coronavirus: les enfants sont eux aussi en danger

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Aller dans la banque de photosOrganisation mondiale de la santé
Organisation mondiale de la santé - Sputnik France
Maria Van Kerkhove, directrice de l’unité des maladies émergentes de l'OMS, n’a pas exclu que le développement des maladies provoquées par le coronavirus puisse représenter un danger pour les enfants.

Même si jusqu'à présent, la quasi-totalité des enfants infectés par le nouveau coronavirus ont développé une forme bénigne de la maladie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'exclut pas une évolution sévère de Covid-19 chez les enfants, a souligné Maria Van Kerkhove, l’une des responsables techniques de l'OMS, lors d’une conférence de presse, mercredi 18 mars. 

«Nous savons que les enfants peuvent contracter des maladies et être infectés par le coronavirus. Mais, en ce qui concerne le nombre de cas dans le monde, il y en a moins chez les enfants que chez les adultes. En général, la plupart des enfants qui tombent malades seront porteurs de la maladie sous une forme bénigne, mais ce n'est pas universel. Nous savons qu'en Chine, plusieurs enfants souffraient d'une maladie sévère et qu'un enfant est mort. Nous devons donc nous préparer au fait que les enfants peuvent développer une forme grave de la maladie, mais en général, ils y survivent facilement», a-t-elle déclaré.

Un bébé (image d'illustration) - Sputnik France
Sa nièce de 6 semaines infectée au Covid-19 sort de l'hôpital, Fourcade s'insurge contre les «pseudos experts»
Plus tôt, le biathlète français Simon Fourcade avait attiré l’attention sur ce problème, expliquant sur les réseaux sociaux que sa nièce de 6 semaines, contaminée, avait dû passer plusieurs jours à l’hôpital. Il a alors critiqué ceux qui affirmaient que le virus était dangereux uniquement pour les personnes âgées.

Catégories à risque

Comme il est indiqué dans la section FAQ du site de l’OMS, les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé «ont plus de risques de présenter des symptômes graves». Pour freiner l’expansion de la pandémie due au nouveau coronavirus, nombre de pays, dont la France, ont appelé cette catégorie de la population à éviter les déplacements sans nécessité et à rester autant que possible à domicile.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré le stade de la pandémie pour le nouveau coronavirus  le 11 mars. Un dernier bilan de sa propagation fait état d’environ 215.000 personnes infectées et de plus de 8.700 morts dans le monde.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала