Près de 13.000 masques et du gel hydroalcoolique dérobés au CHU de Montpellier

© Photo Pixabay / leo2014Des gants et un masque de protection
Des gants et un masque de protection - Sputnik France
Face à la pénurie de matériel de protection en cette période de crise sanitaire, les vols de masques s’enchaînent en France. Plusieurs milliers ont été dérobés dans les entrepôts du CHU de Montpellier fin février-début mars.

Des masques de protection adaptés au coronavirus ont été dérobés dans le centre hospitalier universitaire (CHU) de Montpellier entre fin février et le 5 mars. Selon Métropolitain, il s’agit de 11.400 masques chirurgicaux et de 1.200 masques de type FFP2.

Une femme portant un masque au pied de la Tour Eiffel - Sputnik France
«Un pur scandale que des salopards volent des masques», s’indigne Xavier Bertrand
En outre, du gel hydroalcoolique a également été volé.

Sollicitée par Métropolitain, la direction générale du CHU a révélé qu’une plainte contre X avait été déposée au commissariat central.

Une enquête a été ouverte et confiée à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l’Hérault. Des vols en interne ne sont pas exclus, tout comme la piste d’auteurs venus de l’extérieur.

Les vols s’enchaînent

Invité sur Europe 1 ce mercredi 18 mars, le chef de service de l'unité des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Tenon de Paris, Gilles Pialoux, a confié qu’un transporteur de masques FFP2 avait été braqué à la sortie de son dépôt il y a trois ou quatre jours. 20.000 masques ne sont pas arrivés à cause de ce vol.

Pour le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, c’est «un pur scandale que des salopards volent des masques aujourd'hui», en cette période de crise sanitaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала