Une bande de jeunes vend des masques en bas de leur immeuble en pleine pénurie - vidéo

© SputnikL’ambiance pré-confinement au marché de Convention dans le XVe arrondissement de Paris, 17 mars 2020
L’ambiance pré-confinement au marché de Convention dans le XVe arrondissement de Paris, 17 mars 2020 - Sputnik France
Alors que les hôpitaux français sont en pleine demande de masques de protection, un groupe de jeunes en vend dans la rue pour un euro pièce. Les pharmacies n’en vendent plus qu’aux professionnels de la santé. De très nombreux vols ont été signalés.

Tandis que le personnel hospitalier est en manque de masques face à la propagation du coronavirus en France, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrent une bande de jeunes vendre des protections directement dans la rue.

​Sur la vidéo on voit un stock de plusieurs boîtes contenant des masques respiratoires que les jeunes proposent d’acheter pour un euro pièce.

Vols de masques en France

Auparavant, un transporteur de masques de protection FFP2 avait été braqué à la sortie du dépôt et 20.000 unités ne sont pas arrivées à l'hôpital Tenon de Paris à cause du vol.

Des gens portant des masques se réposent au pied de la Tour Eiffel - Sputnik France
La Chine a envoyé un million de masques de protection en France

Qui plus est, certains hôpitaux français ont vu leurs réserves de masques et de gel hydroalcoolique destiné à l’utilisation par le personnel soignant cambriolées. Il est question de plusieurs dizaines de milliers de pièces.

La pénurie de masques et les mesures de confinement en France

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, le Président Macron a annoncé lundi 17 mars une restriction très forte des déplacements pendant au moins 15 jours dès le lendemain midi.

Face à la pénurie de masques, le Président a indiqué que ces protections étaient désormais réservées en priorité aux hôpitaux et aux médecins.

Pour sa part, la ministre française de la Justice a promis de fournir aux prisons 100.000 masques.

En outre, depuis le 4 mars, les pharmacies ne sont plus autorisées à vendre des masques chirurgicaux ou de type FFP2.

Ce mercredi 18 mars, la Chine a annoncé avoir acheminé du matériel médical en France, dont un million de masques de protection.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала