Les Français bloqués au Maroc auraient obtenu un nouveau délai pour être rapatriés en France

Alors que le Maroc a suspendu les vols internationaux depuis le 15 mars, Rabat a autorisé les compagnies aériennes étrangères à rapatrier jusqu’au dimanche 22 mars, midi, les touristes bloqués dans le pays, affirment des sources à Challenge.ma.

Contrairement à ce qui avait été rapporté par certains médias marocains, à savoir que les autorités du pays avaient autorisé jusqu’au jeudi 19 mars les vols de rapatriement des étrangers bloqués dans le pays en raison du coronavirus, des sources proches du dossier ont confié au site d’information Challenge.ma que ce délai était prolongé de deux jours.

Coronavirus en Iran - Sputnik France
L’Iran estime que le Maroc et ces deux autres pays arabes ont eu une position «irresponsable» sur les sanctions US
Ainsi, ces sources ont indiqué que «les vols de rapatriement des touristes étrangers bloqués sont autorisés jusqu’au dimanche 22 mars à 12h00». Au-delà de ce délai, «plus aucun vol international ne franchira l’espace aérien national», ont-elles précisé.

Sur ordre du roi Mohammed VI, le royaume chérifien a suspendu dimanche 15 mars toutes les liaisons aériennes et maritimes depuis et vers le Maroc afin d’endiguer la propagation de l’épidémie du coronavirus.

Le Maroc instaure l’état d’urgence sanitaire

Afin de préserver la santé et la sécurité de la société marocaine face à la progression de la maladie, il a été décidé de déclarer «l’état d’urgence sanitaire» et la restriction de la circulation à partir de vendredi 18h00, et jusqu’à nouvel ordre, comme seul moyen pour garder la maladie sous contrôle, indiquait jeudi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Armée américaine - Sputnik France
Les États-Unis et le Maroc annulent leurs manœuvres conjointes en raison du coronavirus
Le dernier bilan officiel du ministère marocain de la Santé publié jeudi 19 mars faisait état de 61 personnes contaminées, deux guérisons et trois morts.

Crispation sur le rapatriement des Français

Lors de son passage sur Franceinfo ce vendredi, Jean-Yves Le Drian a affirmé que 130.000 ressortissants français étaient encore bloqués à l'étranger en raison de la pandémie de Covid-19. Par ailleurs, il a précisé concernant le Maroc, l’une des destinations touristiques les plus prisées par les Français, que 17.000 des 20.000 ressortissants souhaitant rentrer ont déjà été rapatriés.

Le 14 mars, soit un jour avant la décision de Rabat de fermer son espace aérien, Emmanuel Macron s’était adressé aux autorités marocaines par un message publié sur son compte Twitter. Celui-ci a suscité une vive réaction de la part de la ministre marocaine du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale Nadia Fettah Alaoui lors d’un point presse, selon l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP).

«Le Maroc n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères. Notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité», a souligné Mme Fettah Alaoui, assurant que l’action de son pays s’est faite dans un esprit de dialogue et de responsabilité à l’égard de tous les voyageurs étrangers.

Coronavirus en Honduras - Sputnik France
Сoronavirus au Maghreb: quel est le pays le plus touché?
«Le Maroc qui a pris très tôt conscience de la problématique du coronavirus a été parmi les premiers pays à prendre des mesures drastiques mais nécessaires, d’autant plus que la majorité des cas d’infection au Maroc sont des cas importés, provenant majoritairement de trois pays européens [l’Espagne, l’Italie et la France, ndlr]», a-t-elle ajouté.

Dans le même sens, elle a rassuré l’ensemble des touristes étrangers bloqués au Maroc suite à la décision du gouvernement de fermer les frontières en raison de la propagation du coronavirus, annonçant que toutes les dispositions nécessaires à leur rapatriement dans leur pays ont été prises.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала