Des drones équipés de haut-parleurs rappelleront aux Parisiens les restrictions liées à la pandémie

Après avoir annoncé de nouvelles restrictions de déplacement et de rassemblement dans plusieurs zones, la mairie et la préfecture de Paris ont annoncé que des drones seront utilisés pour diffuser un message via leurs haut-parleurs.

Afin que les Parisiens soient informés sur les zones auxquelles ils ne peuvent accéder, une vingtaine de drones diffuseront des messages pré-enregistrés via des haut-parleurs très puissants, a rapporté Le Parisien. Les lieux concernés sont les berges, les pelouses de l’Esplanade des Invalides et du Champ-de-Mars, lesquels sont interdits d’accès depuis vendredi 20 mars.

«La technologie nous aide, mais elle n’est pas suffisante. La présence humaine est déterminante. Ce n’est pas un drone qui va remplacer un fonctionnaire de police, ça va de soi», a déclaré le préfet de police de Paris, Didier Lallement, au micro de l’AFP.

Ces drones sont capables de voler jusqu’à 150 mètres de haut et diffuseront le message suivant: «Restez chez vous, l’accès à cette zone est interdit». La brigade fluviale délivrera la même consigne grâce à ses puissants haut-parleurs.

Un drone dans le ciel - Sputnik France
Il se fait livrer son apéritif par drone en plein confinement en France – vidéo

Seuls les riverains, travailleurs et livreurs seront autorisés à circuler dans les zones concernées, et devront remettre un justificatif s’ils sont contrôlés, précise le communiqué commun de Didier Lallement et Anne Hidalgo.

Un drone déjà déployé à Nice

Depuis jeudi, à Nice, un drone «patrouille» sur la promenade des Anglais, interdite aux piétons. L’initiative est venue de la préfecture des Alpes-Maritime. Il diffuse un message qui rappelle les consignes de confinement et la distance de sécurité à respecter entre les personnes.

Le maire Les Républicains (LR), Christian Estrosi, a également instauré un couvre-feu dans la ville entre 23 heures et cinq heures du matin, lequel entrera en vigueur ce samedi. Seules les personnes qui travaillent pourront faire exception. Jardins et marchés sont fermés depuis le 16 mars. Malgré toutes ces mesures, les forces de l’ordre ont verbalisé de nombreux joggeurs et promeneurs qui se sont aventurés sur le littoral durant la semaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала