Le monde arabe pourrait perdre plus d’un million d’emplois à cause du coronavirus

© AFP 2022 FETHI BELAIDLa promenade du lac de Tunis désertée par les touristes, le 18 mars 2020.
La promenade du lac de Tunis désertée par les touristes, le 18 mars 2020. - Sputnik France
Plus de 1,7 million d’emplois pourraient être supprimés dans le monde arabe en 2020, selon la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale (CESAO).

En 2020, le monde arabe pourrait perdre plus de 1,7 million d’emplois à cause du coronavirus, a averti la Commission économique et sociale des Nations unis pour l’Asie occidentale (CESAO) dans une note d’évaluation du coût de la pandémie dans la zone.

Selon la CESAO, le taux de chômage de cette année devrait également augmenter de 1,2 point de pourcentage.

«La région arabe subit des pertes d’emplois à un rythme alarmant en raison du Covid-19», a indiqué la Commission.

Le PIB des pays en question pourrait quant à lui diminuer d’au moins 42 milliards de dollars (environ 39 milliards d’euros).

Les chiffres risquent d’être plus alarmants si les cours mondiaux du pétrole continuent de baisser ou se maintiennent au niveau actuel pendant une longue période.

10 milliards d’euros perdus entre janvier et la mi-mars

La Commission a signalé que la baisse des prix du pétrole avait déjà «coûté à la région près de 11 milliards de dollars (10 milliards d’euros) entre janvier et la mi-mars 2020».

Alger - Sputnik France
Des villes algériennes désertes ce vendredi pour la 1ère fois depuis le début du Hirak à cause du coronavirus - images
Sur la même période, les entreprises de la région ont perdu 420 milliards de dollars (environ 390 milliards d’euros) en termes de capitalisation boursière, soit environ 8% de la capitalisation globale du marché.

«Des actions rapides sont nécessaires pour amorcer la reprise», a souligné la secrétaire exécutive de la CESAO, Rola Dashti.

La propagation du Covid-19 dans le monde

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus est passé à plus de 255.000 dans le monde.

En Algérie, le ministère de la Santé fait état de 49 malades actuellement hospitalisés, 32 cas de guérison et neuf décès.

La Tunisie, qui a déjà fermé ses frontières maritimes, terrestres et aériennes, est depuis mercredi 18 mars sous le coup d'un couvre-feu allant de 18h00 à 06h00 (17h00 à 05h00 GMT).

Le Maroc qui reste relativement épargné par le virus a quand même instauré vendredi 20 mars un «état d’urgence sanitaire».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала