Aucune activité en plein air, amende de 5.000 euros: les nouvelles mesures drastiques prises par la Lombardie

© REUTERS / Marzio TonioloMasque de protection sur la statue du saint patron de l'Italie, Saint François à San Fiorano
Masque de protection sur la statue du saint patron de l'Italie, Saint François à San Fiorano - Sputnik France
Région de 10 millions d’habitants et poumon économique de l’Italie, la Lombardie compte également le plus de cas de Covid-19 et le plus de décès. Le gouverneur a décidé de mettre en place de nouvelles restrictions pour renforcer le confinement.

En Italie, la pandémie de coronavirus touche particulièrement la Lombardie, qui recense à elle seule plus de 3.000 décès. Samedi soir, le Premier ministre Giuseppe Conte a annoncé l’arrêt de toute activité de production qui n’est pas «strictement nécessaire, cruciale et indispensable pour garantir les biens et les services». Mais le gouverneur de cette région du Nord, Attilio Fontana, a décidé d’aller encore plus loin.

Il est ainsi désormais interdit de pratiquer toute activité sportive en plein air ou même de se balader. Les chantiers sont stoppés et tous les commerces, hormis les supermarchés, pharmacies et kiosques à journaux, sont fermés. Dans ces établissements, un contrôle de la température sera imposé aux clients.

La ville de Paris lors de la troisième journée de confinement, 19 mars 2020  - Sputnik France
Coronavirus, en continu: un bond inédit de morts en Italie, 1.600 nouveaux contaminés en France

Ces nouvelles mesures restrictives sont entrées en vigueur ce dimanche 22 mars et seront applicables jusqu’au 15 avril. De plus, tout rassemblement sera puni d’une amende de 5.000 euros, a rapporté BFM TV.

Une lueur d’espoir pour l’Italie?

Depuis le 19 mars, l’Italie compte plus de victimes que la Chine. Ce dimanche, le bilan s’élève à 4.825 décès et 53.000 cas. Le pays a reçu l’aide de médecins chinois, cubains, et la Russie a également annoncé l’envoi de spécialistes et d’équipements.

Avec ces nouvelles restrictions, l’Italie et la Lombardie espèrent enfin abaisser la courbe de progression du Sars-CoV-2. Le patron italien de la protection civile, Angelo Borrelli, a promis que l’effet de ces nouvelles mesures drastiques se verra «dans les prochains jours», à condition que la population les respectent.

Jusqu’à maintenant, les mesures de confinement total de ce pays ne se sont pas ressenties dans le nombre de contaminations et de décès. Samedi, ces chiffres ont encore augmenté: 800 morts et 6.500 nouveaux cas en 24 heures.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала