Fin du rapatriement des Français du Maroc, l’ambassadrice de France rend hommage à ses équipes

Rabat a mis fin dimanche 22 mars au dispositif spécial de rapatriement des touristes étrangers, notamment français, indique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. L’ambassadrice de France au Maroc a annoncé dans un tweet que 25.000 Français ont été rapatriés. Elle a remercié ses équipes.

Le ministère marocain des Affaires étrangères a communiqué dimanche 22 mars la fin de l’opération de rapatriement des touristes étrangers, notamment Français, bloqués dans le pays en raison de la pandémie du coronavirus, rapporte Médias 24. L’ambassadrice de France au Maroc a rendu hommage aux équipes de l’ambassade et des six consultas français dans le pays pour le travail accompli lors de cette opération.

Casablanca - Sputnik France
Deux hommes arrêtés au Maroc pour avoir appelé à des rassemblements en plein coronavirus
Ce dispositif spécial de rapatriement d’étrangers «avait été mis en place suite à la décision du royaume du Maroc de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, tous les vols internationaux de passagers en provenance et à destination de son territoire», souligne la note du ministère qui précise que «cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures préventives contre la propagation du coronavirus».

Les remerciements de l’ambassadrice

Dans un message publié sur son compte Twitter, l’ambassadrice de France au royaume chérifien Hélène Le Gal affirme que le pont aérien établi entre le Maroc et la France a permis de rapatrier 25.000 Français à bord de 140 avions.

Maroc - Sputnik France
Les Français bloqués au Maroc auraient obtenu un nouveau délai pour être rapatriés en France
​Tout en remerciant les équipes de son ambassade et des six consulats de France répartis dans plusieurs villes du Maroc pour «leur mobilisation H24», la diplomate souligne que «nous restons à l’écoute des Français restés au Maroc».

Le Maroc avait pris un engagement

Lors d’un point presse, la ministre marocaine du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale Nadia Fettah Alaoui s’était engagée auprès de tous les touristes étrangers bloqués dans le pays en raison de la fermeture de l’espace suite à la propagation de la pandémie du coronavirus. Elle avait annoncé «que toutes les dispositions nécessaires à leur rapatriement dans leur pays ont été prises». Elle en avait également profité pour répondre au tweet du 14 mars d’Emmanuel Macron qui avait suscité une vague d’indignation chez les Marocains.

​«Le Maroc n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères. Notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité», avait alors déclaré Mme Fettah Alaoui, assurant que l’action de son pays s’est faite dans un esprit de dialogue et de responsabilité à l’égard de tous les voyageurs étrangers.

«Le Maroc qui a pris très tôt conscience de la problématique du coronavirus a été parmi les premiers pays à prendre des mesures drastiques mais nécessaires, d’autant plus que la majorité des cas d’infection au Maroc sont des cas importés, provenant majoritairement de trois pays européens [l’Espagne, l’Italie et la France, ndlr]», avait-elle ajouté.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала