Ce golden retriever n'est pas contre l'idée d'être promené par un drone – vidéo

Un Américain, confiné comme des millions de ses compatriotes, a adopté un nouveau moyen de promener son chien sans sortir de chez lui, déjà découvert par d’autres maîtres isolés. C’est un drone qui accomplit désormais cette tâche et la technique ingénieuse semble gagner en popularité.

En pleine épidémie de coronavirus, la distanciation sociale est devenue primordiale. Mais de nombreux animaux de compagnie ont besoin de promenades régulières. Les propriétaires inventent donc des moyens pour le faire à distance. Après un Chypriote qui a fait le buzz avec une vidéo montrant son chien se promener «en compagnie» d’un drone, c’est au tour d’un Américain de collecter des mentions «j’aime» sur les réseaux sociaux avec ce procédé.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Riley the Golden Retriever (@hdbrosriley)

Sur une vidéo partagée sur Instagram par cet habitant de Richmond, en Virginie, un golden retriever nommé Riley semble profiter de ce nouveau moment de solitude. Attaché à un drone par sa laisse, il marche sur une route déserte sans rencontrer personne.

«Comment promener son chien lors de la distanciation sociale! Toute blague mise à part, nous espérons que tout le monde est en sécurité et se porte bien! Nous vous aimons», a écrit l’homme en légende.

Le virus aux États-Unis

À l’heure actuelle, plus de 46.000 personnes contaminées au Covid-19 sont recensées aux États-Unis. Plus de 580 personnes sont décédées.

un golden retriever - Sputnik France
Il trouve un moyen inédit pour promener son chien dehors tout en restant chez lui – vidéo
Les autorités de New York, épicentre américain de l'épidémie de coronavirus, ont appelé Donald Trump le 23 mars à déclarer un confinement coercitif national tandis que celui-ci assurait à contrepied un retour aux affaires «très bientôt», relate l’AFP. La première métropole américaine, capitale économique du pays avec 8,6 millions d'habitants, comptait lundi matin plus de 12.000 cas, soit près du tiers des cas américains, et près de 100 décès.

Pour l'instant, Donald Trump a résisté à imposer de telles mesures, inquiet de leur impact sur l'économie, même si environ un Américain sur trois est déjà censé vivre confiné. L'État de Washington, le Michigan et le Nouveau-Mexique sont les derniers en date à avoir ordonné lundi aux gens de rester chez eux, et le gouverneur de Californie a durci les restrictions.

Outre les mesures restrictives pour les habitants, les voyages depuis les 26 pays de la zone Schengen vers les États-Unis sont interdits depuis le 13 mars. L’interdiction ne concerne par le Royaume-Uni et les Américains ayant subi un contrôle «nécessaire».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала