Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes

La ville de Lopburi, connue pour le grand nombre de singes qui circulent dans ses rues, semble complètement sous l'emprise de ses primates à cause de la propagation du coronavirus et de la réduction du flux touristique.

Deux groupes adverses de macaques, affamés en l'absence de touristes, se battent pour le pouvoir dans la ville en pénétrant dans des magasins, et se bagarrent dans les rues, choquant les habitants locaux. Retrouvez les nouveaux maîtres de la «ville des singes» dans ce diaporama de Sputnik.

© REUTERS / Soe Zeya TunLopburi, située à 150 km au Nord-Est de Bangkok, est connue depuis longtemps pour les singes qui y vivent. Des centaines de macaques crabiers se réunissent autour du temple khmer Prang Sam Yod et l'idole Sarn Phra Karn.
Sur la photo: des singes devant un magasin à proximité du temple Prang Sam Yod à Lopburi.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
1/12
Lopburi, située à 150 km au Nord-Est de Bangkok, est connue depuis longtemps pour les singes qui y vivent. Des centaines de macaques crabiers se réunissent autour du temple khmer Prang Sam Yod et l'idole Sarn Phra Karn.
Sur la photo: des singes devant un magasin à proximité du temple Prang Sam Yod à Lopburi.

© REUTERS / Soe Zeya TunDes singes sur une clôture à proximité du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
2/12
Des singes sur une clôture à proximité du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunDes graffitis à l'effigie d'un singe devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
3/12
Des graffitis à l'effigie d'un singe devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunLes singes ne craignent pas les hommes et volent la nourriture aux habitants de la ville et aux touristes. Les guides de voyage mettent même en garde les touristes que les singes peuvent voler des sacs, des appareils photo et des caméras.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
4/12
Les singes ne craignent pas les hommes et volent la nourriture aux habitants de la ville et aux touristes. Les guides de voyage mettent même en garde les touristes que les singes peuvent voler des sacs, des appareils photo et des caméras.

© REUTERS / Soe Zeya TunA présent, à cause de la réduction du flux touristique, les animaux affamés doivent se battre pour la nourriture.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
5/12
A présent, à cause de la réduction du flux touristique, les animaux affamés doivent se battre pour la nourriture.

© REUTERS / Soe Zeya TunDes hordes de singes affamés ont inondé les rues de la ville. Sur la photo: des singes accrochés à des câbles devant l'entrée du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
6/12
Des hordes de singes affamés ont inondé les rues de la ville. Sur la photo: des singes accrochés à des câbles devant l'entrée du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunDes singes «prennent un bain» dans la cour du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
7/12
Des singes «prennent un bain» dans la cour du temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunUn habitant local nourrit des singes devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
8/12
Un habitant local nourrit des singes devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunLes primates forment deux bandes concurrentes: l'une vit dans la ville, l'autre près des temples.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
9/12
Les primates forment deux bandes concurrentes: l'une vit dans la ville, l'autre près des temples.

© REUTERS / Soe Zeya TunRécemment, des centaines de singes se sont bagarrés dans le quartier Muang, désert à cause du coronavirus. Sur la photo: un singe dans un magasin à la recherche de nourriture à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
10/12
Récemment, des centaines de singes se sont bagarrés dans le quartier Muang, désert à cause du coronavirus. Sur la photo: un singe dans un magasin à la recherche de nourriture à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunSelon les habitants locaux, en général aucune bande ne pénètre sur le territoire de l'autre, mais la pénurie de nourriture a poussé les singes à enfreindre cette règle. Sur la photo: des singes devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
11/12
Selon les habitants locaux, en général aucune bande ne pénètre sur le territoire de l'autre, mais la pénurie de nourriture a poussé les singes à enfreindre cette règle. Sur la photo: des singes devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

© REUTERS / Soe Zeya TunUn singe assis sur des câbles devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Coronavirus en Thaïlande: la ville de Lopburi occupée par des singes
 - Sputnik France
12/12
Un singe assis sur des câbles devant le temple Prang Sam Yod à Lopburi en Thaïlande.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала