Un contaminé au Covid-19 porte plainte contre l'État français pour «entrave aux mesures d’assistance»

© AFP 2022 KENZO TRIBOUILLARDLa Cour de justice de la République
La Cour de justice de la République - Sputnik France
Refoulé d’un hôpital faute de lits, un patient diagnostiqué positif au Covid-19 a porté plainte le 24 mars contre le gouvernement devant la Cour de justice de la République pour «entrave aux mesures d'assistance». C’est la première action entreprise par une personne contaminée en France.

Un quadragénaire infecté par le coronavirus a déposé plainte mardi 24 mars contre le gouvernement pour «entrave aux mesures d’assistance» devant la Cour de justice de la République (CJR), relate BFM TV.

Personnel soignant - Sputnik France
Des voisins demandent à une aide-soignante de Toulouse de déménager par peur du coronavirus – photo
Selon la chaîne , qui cite l’avocat du plaignant, ce dernier souhaite l’ouverture d’une enquête pour déterminer si l’État a fait preuve de légèreté ou commis une faute pénale dans la gestion de l’épidémie.

Testé positif au coronavirus le 13 mars, l’homme n’a pas été admis à l’hôpital faute de lits disponibles. Depuis, son état de santé s’est fortement détérioré. Son avocat dénonce l’inaction des autorités, Agnès Buzyn et Édouard Philippe en première ligne, face à la propagation du coronavirus en France.

«Lorsque l’épidémie s’est développée dans la région de Wuhan, les autorités françaises ne devaient-elles pas fermer les frontières avec la Chine? Quand le coronavirus a gagné l’Italie, fallait-il maintenir la venue des supporters italiens pour la rencontre de football Lyon-Juventus Turin», s’indigne l’avocat auprès de BFM TV.

Le temps de réaction pointé

Il reproche notamment aux autorités d’avoir imposé trop tard des mesures strictes de confinement.

«Il aura ainsi fallu attendre plus d’un mois et demi depuis l’annonce le 24 janvier par madame Buzyn, alors ministre de la Santé, des deux premiers cas confirmés sur le sol français et européen pour agir», déplore Me Boudi qui souligne que des alertes avaient déjà été soumises bien plus tôt au gouvernement.

Selon le code pénal, cette infraction est passible deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.

Une plainte collective déjà déposée devant la CJR

Paris lors du confinement sanitaire - Sputnik France
Le nombre de morts dus au coronavirus en France atteint 1.100
Ce n’est pas la première action engagée contre Édouard Philippe et Agnès Buzyn. En effet, trois médecins représentants d'un collectif de soignants ont porté plainte jeudi 19 mars contre le Premier ministre et l'ex-ministre de la Santé pour s'être «abstenus» de prendre à temps des mesures pour juguler l'épidémie de Covid-19.

Selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, la France est le cinquième pays à comptabiliser plus de 1.000 décès dus au coronavirus, officiellement 1.100 morts au 24 mars. En outre, 22.300 contaminations ont été confirmées et 2.516 personnes sont en soins intensifs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала