Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le patron du Medef ne respecterait pas le confinement malgré ses déclarations

© SputnikUne rue de Paris pendant le confinement sanitaire
Une rue de Paris pendant le confinement sanitaire  - Sputnik France
S'abonner
Installé au Croisic avec sa famille le temps du confinement, Geoffroy Roux de Bezieux aurait continué à se déplacer vers Paris. En effet, Ouest-France a pu surprendre le patron du Medef alors que celui-ci prétendait faire du télétravail.

Après l’instauration du confinement dû au coronavirus, le président du Medef Geoffroy Roux de Bezieux, qui s’est installé pour cette période au Croisic, est reparti de temps à autre à Paris pour travailler, «comme si de rien n’était», annonce Ouest-France.

Police nationale, image d'illustration - Sputnik France
Verbalisé pour non-respect du confinement, un jeune homme armé va au commissariat pour se venger
Interrogé par le journal, le Medef a répondu que leur patron résidait bien, en ce moment, au Croisic: «c’est là que sa famille a choisi de rester», tout en reconnaissant l’un de ses déplacements: «sur son lieu de travail, au Medef, pour participer à une réunion du conseil exécutif».

Contacté par Ouest-France, Geoffroy Roux de Bezieux n’a pas souhaité s’exprimer.

Une entorse à ses propres déclarations

Le 23 mars sur France Info, Geoffroy Roux de Bezieux a invité les chefs d’entreprise à garder leur sang-froid en cette période de crise. Il a assuré que pour «sa part», il était «partiellement à son «domicile, et partiellement seul en télétravail, ça dépend des jours».

Et d’ajouter «il est essentiel de respecter dans les lieux de travail les conditions sanitaires et les gestes de distanciation».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала