Verbalisé pour non-respect du confinement, un jeune homme armé va au commissariat pour se venger

© AFP 2022 GEOFFROY VAN DER HASSELTPolice nationale, image d'illustration
Police nationale, image d'illustration - Sputnik Afrique
Les forces de l’ordre de Carnaux ont maîtrisé un jeune homme de 24 ans qui aurait décidé de se venger après avoir été sanctionné par 135 euros d’amende pour le non-respect des mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Un jeune homme de 24 ans a été intercepté par les policiers de Carnaux, dans le Tarn, alors qu’il tentait de s’introduire dans la cour du commissariat avant l’ouverture avec un poignard et un scalpel en poche, rapporte Actu.fr. L’incident a eu lieu mardi 24 mars.

troupeau de brebis - Sputnik Afrique
Il promène deux moutons dans un parc pendant le confinement
D’après la source, les forces de l’ordre sont parvenues à maîtriser rapidement le jeune homme armé.

Les premiers éléments de l’enquête distillés par le parquet ont révélé que l’intrus aurait voulu réaliser une vengeance contre les fonctionnaires. Il aurait été verbalisé pour défaut d’attestation de déplacement, ne respectant pas les mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus. Selon le média, il avait été sanctionné d’une amende de 135 euros.

La source a indiqué que l’individu présentait des troubles psychologiques. Il a été ausculté par un médecin avant d’être déféré au parquet d’Albi, suite à quoi le jeune homme a été placé en hospitalisation d’office.

Interdiction des déplacements

La France est confinée depuis le 17 mars pour éviter la propagation du Covid-19.

Selon le dernier bilan, le coronavirus a déjà contaminé plus de 25.200 personnes et en a tué 1.331 dans le pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала