Des agriculteurs européens mettent en garde contre une pénurie de fruits et de légumes

Les fruits et les légumes frais pourraient se raréfier en Europe alors que le coronavirus se propage dans le monde, indique Bloomberg. La pandémie et les frontières fermées entraînent en effet un manque de main-d'œuvre pour les récolter.

L'Europe pourrait faire face à une pénurie de légumes et de fruits frais en raison du manque de travailleurs disponibles, rapporte ce 27 mars Bloomberg.

Selon le média, les légumes et fruits des plantations européennes sont généralement récoltés par des saisonniers d'Europe de l'Est et d'Afrique du Nord. Pourtant, à cause de la pandémie de Covid-19, les agriculteurs prédisent un manque de main-d'œuvre, y compris en Espagne, en Italie, en France et en Allemagne.

Le manque de main-d'œuvre affecte les récoltes

Actuellement, ce sont les récoltes de fraises et d'asperges qui sont menacées. Dans un proche avenir, la crise affectera les salades, les tomates, les oignons et les pois, préviennent plusieurs agriculteurs cités par l'agence. 

Edouard Philippe - Sputnik Afrique
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
D’après Bloomberg, les citadins pourraient alors faire face à des pénuries. Même les fruits et légumes qui sont déjà cueillis n'atteindront pas forcément les consommateurs: les frontières sont fermées, les transports incertains.

«Les villes pourraient bientôt commencer à manquer de fruits et légumes frais», a déclaré au média Sébastien Héraud, agriculteur de Dordogne et leader du syndicat Coordination Rurale. «Même ceux d'entre nous qui peuvent récolter ont du mal à vendre», a-t-il ajouté.

La source a indiqué que les autorités des pays européens espéraient que le manque de main-d'œuvre serait temporairement comblé par les étudiants en vacances, les employés des hôtels, des restaurants et des magasins, qui, en raison des restrictions gouvernementales, sont temporairement sans emploi.

Le Covid-19 sévit dans le monde

Depuis sa détection en décembre dernier en Chine, le coronavirus a contaminé plus de 532.200 personnes dans le monde et en a tué plus de 24.000. Plusieurs pays sont confinés pour éviter la propagation du virus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала